Comment développer ta clientèle internationale ?

Tu souhaiterais avoir des clients basés à l’étranger ? Attirer et acquérir des clients d’autres régions du globe peut être une véritable source d’opportunités.

Un globe, témoin des nombreuses opportunités à l'international pour les entreprises

Pour avoir des clients étrangers, les efforts marketing sont importants. Hélas, ils ne suffisent pas : il est impératif de s’assurer que tu pourras gérer correctement les demandes de ta clientèle internationale et répondre à ses attentes. Voici nos conseils.

Avoir des clients internationaux : avant de commencer

À quoi bon investir dans une stratégie marketing pour attirer des clients étrangers si tu ne pourras pas accommoder leurs demandes ? Pas question que ces clients soient déçus par une faute professionnelle ou par un oubli qui t’empêchera de pouvoir les livrer à temps.

En conséquent, la première étape pour développer ta clientèle à l’étranger est de t'assurer que ton entreprise puisse gérer cette évolution.

Gérer la communication en anglais

Si tu souhaites avoir des commandes de clients établis à l'étranger, il est possible que certains de ces clients ne parlent pas français.

Dans ce cas, as-tu pensé à comment gérer la communication avec ces clients ? Il est important de pouvoir répondre à leurs demandes en anglais ou dans une autre langue.

De plus, ces clients étrangers apprécieront de recevoir des documents dans la langue du pays où ils sont établis.

Bonne nouvelle si tu utilises Debitoor : tu as la possibilité de choisir la langue de tes factures et devis. Tu peux donc facilement créer des factures et devis en anglais, en allemand, en espagnol ou autre.

Assurer les livraisons et délais

Avoir des clients établis à l’étranger a des conséquences importantes en matière de livraison et délai de livraison.

En effet, si un client international commande un article, il souhaitera probablement pouvoir être livré dans son pays. En tant que commerçant, il est important que tu aies des solutions concrètes en place pour pouvoir assurer ces livraisons à l’étranger.

De plus, des livraisons longue-distances sont synonymes de délais de livraison allongés. Il est important de bien communiquer ces délais à tes clients, ainsi que les différentes options dont ils disposent en matière de livraison.

Se renseigner sur les obligations légales

Commercer à l’étranger peut avoir des implications légales pour ton entreprise. Selon la situation de ton entreprise, il existe parfois des critères à remplir et démarches administratives à effectuer pour vendre à des clients internationaux tout en étant en règle.

Les règles de facturation pour les clients internationaux

Les règles de facturations pour les clients internationaux sont quelque peu différentes de celles pour les clients français.

Par exemple, si ton client est basé dans un pays étranger hors Union Européenne, alors la facture devra être hors-taxes.

Si ton client est établi dans un pays de l’Union Européenne, alors les règles diffèrent selon la nature de ton client, c’est-à-dire si celui-ci est un particulier ou un professionnel.

Dans certains cas, tu devras facturer la TVA, alors que dans d’autres, cela ne sera pas nécessaire.

De plus, si tu commerces avec des clients professionnels établis dans d’autres pays de l’Union Européenne, il se peut que tu doives obtenir un numéro de TVA intracommunautaire.

Pour émettre des factures en tout légalité et éviter retards et frictions lors des relations commerciales avec tes clients, il est judicieux de se renseigner au préalable sur la démarche à suivre pour chacun de ces cas de figure.

DES, DEB et frais de douane

Outre les délais de livraison allongés, avoir des clients internationaux a également des implications pour tout ce qui touche à la douane.

Les exportations de marchandises ou prestations de services hors de France doivent être déclarées aux douanes.

Pour les prestations de services réalisées dans d’autres pays de l’Union Européenne, il est nécessaire de remplir une Déclaration Européenne de Services (DES).

Il en est de même pour les biens destinés à des clients de l’Union Européenne, il faut alors déclarer ces exportations dans une Déclaration d’Échange de Biens (DEB).

La valeur en douane des marchandises exportées vers des pays tiers doivent aussi être déclarées.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, pour ton entreprise ou pour tes clients, il est essentiel de bien te renseigner sur les déclarations à faire en matière d’exportations et sur les différentes redevances douanières à payer.

Attirer des clients internationaux

Une fois que tu es prêt à accommoder les demandes des clients internationaux, place au marketing et aux efforts pour internationaliser ton entreprise !

Adapter ton site internet

Si tu penses à acquérir des clients établis à l’étranger, tu as très probablement un site internet pour ton entreprise.

La première étape est de traduire ton site internet en anglais ou dans la langue des clients que tu souhaites attirer. En effet, pas ou très peu de clients étrangers prendront le risque de commercer avec une entreprise dont le site est seulement en français.

De la présentation de ton entreprise aux noms et descriptions des produits, il est important que le client puisse facilement comprendre et trouver les informations qu’il cherche sur ton site.

Alternativement, si ton budget le permet, il peut aussi être judicieux de créer un ou plusieurs nouveau(x) site(s) avec un nom de domaine spécifique au pays de tes clients étrangers, par exemple .be pour la Belgique ou .de pour l’Allemagne.

Cette option te permet d’adresser plus spécifiquement les besoins des clients établis dans ces pays. Il sera également plus facile pour ces clients de trouver ton site internet. Enfin, contrairement à l’option de traduire un même site en plusieurs langues, tu pourras aussi avoir accès à des statistiques détaillées sur chaque marché en ayant plusieurs sites internet.

Proposer plusieurs devises

En plus des différences de langage, avoir des clients internationaux veut aussi dire qu’il peut y avoir des différences de devises.

Pour y remédier, ton site peut proposer des prix non seulement en Euro, mais aussi dans d’autres devises, qu’il s’agisse du Dollar américain (USD) ou de la Livre sterling (GBP).

Beaucoup d’hébergeurs de boutiques en ligne permettent de paramétrer les devises de manière à ce que le client puisse sélectionner celle de son choix.

Pense aussi à changer la devise sur tes factures pour qu’elles soient plus compréhensibles pour ton client établi à l’étranger.

Investir dans le marketing digital

Le marketing digital est un outil très puissant pour attirer de nouveaux clients. Il ne faut pas sous estimer le pouvoir d’un blog ou des techniques SEO ! Ces derniers permettent souvent aux entreprises d’avoir une meilleure visibilité sur internet.

Les réseaux sociaux sont également des outils fabuleux pour attirer et communiquer avec des clients internationaux. Contrairement à un site internet, ils permettent aussi aux clients potentiels de facilement te contacter s’ils ont des questions ou des commentaires. N’hésite donc pas à créer une page Facebook ou un profil Twitter pour ton entreprise, et à développer une stratégie de contenu.

Adopter le bon ton dans ta communication

Puisque tu cherches à avoir des clients internationaux, communiquer en anglais est une bonne idée, mais pourquoi ne pas aller au-delà ? Adopter un ton général qui résonne avec beaucoup de clients, peu importe leur nationalité, peut être une bonne idée pour rendre la communication de ton entreprise accessible à tous.

Alternativement, si tu choisis de focaliser tes efforts de manière à obtenir des clients d’un pays en particulier, tu peux adapter la communication de ton entreprise à ce pays. Par exemple, tu peux créer du contenu digital sur ton blog en lien avec les fêtes nationales de ce pays.

Écrit par Emilie JaillotEmilie Jaillot, 2 Septembre 2019 dans Commerce international

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp