Guide pour les petites entreprises et les micro-entrepreneurs

Ton programme de facturation et de comptabilité

Comment faire des factures en anglais ?

En tant qu’entrepreneur, il est obligatoire de générer des factures pour toutes les opérations commerciales que tu réalises, en vendant des biens ou services. Si c’est la première fois que tu crées une facture en anglais, tu as probablement des doutes sur la bonne façon de le faire, et quelles sont les mentions obligatoires. Aperçu.

Comment donc faire des factures en anglais ?

Chez Debitoor, nous pensons que cette question est de plus en plus opportune. Pourquoi ? C’est très simple : le commerce international est florissant et il est des logiciels de facturation comme Debitoor qui te permettent de créer des factures en langues étrangères, en tête desquelles, l’anglais...

Tu as un client basé en Espagne ? Eh bien, tu lui envoies la facture en espagnol (castillan) ou en catalan, selon la région et la sensibilité, et le voilà content. Mais un autre client se trouve en Allemagne ? Pas de problème, surprends-le avec une facture rédigée dans cette langue obscure. Et cela fonctionne pour d’autres langues aussi : russe, suédois, danois, italien, etc.

Alors pourquoi se faire du souci ? Pourquoi donc continuer à lire ceci, si tu as désormais la solution en main ?

Crée ta facture dans une autre langue

Pour peu que tu sois toujours là, nous allons te donner ci-dessous la réponse à la dernière question. Evidemment, il y a des friands du travail manuel ne jurant que par Word ou Excel ; tous les goûts sont dans la nature, après tout.

Commençons donc par rappeler l’évidence : certaines données doivent absolument figurer sur une facture pour qu’elle soit considérée comme un document légal. Et, naturellement, cela s’applique aussi aux factures en anglais.

capture d'écran d'un modèle de facture en anglais

Ainsi, si tu souhaites préparer ton modèle de facture en anglais, n’oublie pas d’inclure les éléments suivants :

  • Titre de la facture : Pour qu’une facture soit valide, elle doit porter un titre clair l’identifiant comme telle. En anglais, une facture est appelée Invoice.

  • Informations sur ton entreprise : ce sont les coordonnées de ton entreprise, sa raison sociale, le numéro SIREN, voire le numéro de TVA intracommunautaire si tu fais des acquisition ou reçois des livraisons intracommunautaires.

  • Informations sur ton client : Nom ou raison sociale, adresse et numéro de TVA intracommunautaire s’il est basé dans un autre pays de l’UE.

  • Numéro de facture : Comme toujours, le numéro de facture doit s’intégrer de façon cohérente dans une suite numérique continue. Il apparaîtra en anglais sous la dénomination Invoice Number.

  • Date de la facture : ou Invoice date dans la langue de Winston Churchill,

  • Conditions de paiement et date d’échéance : Pour te prémunir de possibles impayés, il est bon d’indiquer clairement la date limite à laquelle la facture devra être payée. C’est pratique et surtout obligatoire ! En anglais, on la nomme Due date (prononcé “Diou dette”). Quant aux conditions de paiement, c’est Terms of payment, tout simplement.

  • Liste et description des services/biens vendus : Il faut ensuite préciser quels sont les services ou marchandises vendus, en indiquant le nom, la description, la quantité, l'unité, le prix unitaire et le total de chacun d’entre eux : name, description, quantity, unit, price et total sont les termes clefs en anglais.

  • Décompte de résultat : Enfin, finalise ton modèle de facture en indiquant son montant total, d’abord en HT (appelé total without VAT), suivi du/des taux de TVA applicables (VAT amount %) et du total TTC (Total Due).

Comment gérer la TVA européenne dans mes factures ?

Que tu sois gérant d’une grosse PME ou freelancer solo, tu es obligé d’émettre une facture lorsque tu vends un service ou bien.

le seul élément un peu compliqué est la gestion de la TVA lorsque tu effectues des opérations intracommunautaires, c'est-à-dire vers/depuis d'autres pays de l'Union Européenne.

En tout premier lieu, tu dois commencer par faire les démarches d’obtention d’un numéro de TVA intracommunautaire auprès du centre des Impôts dont ton entreprise dépend. Cela te permettra de déduire la TVA de tes factures et de vendre HT, suivant certaines conditions.


Ta facturation très simplement