Guide pour les petites entreprises et les micro-entrepreneurs

Ton programme de facturation et de comptabilité

Comment faire un sondage ?

Si tu es un entrepreneur et qu'il te faut faire une étude de marché, élaborer et mener une enquête est l'un des outils à considérer en tout premier lieu.

Tu as décidé de commercialiser un produit innovant ou de mettre à disposition ton savoir-faire sur le marché. La meilleure façon de commencer ton aventure est de réaliser une étude de marché.

L'étude de marché incorpore différentes techniques de recherche, donc l'enquête. Pourquoi est-ce si utile ? Voici ce que nous allons expliquer.

Qu'est-ce qu'un sondage ?

Bertrand Bathelot, professeur agrégé de marketing, définit le sondage comme suit :

Un sondage est une enquête ponctuelle réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population étudiée.".

Il s'agit-là d'une définition à la fois claire et concise, mais pas suffisante ! Avant d'expliquer comment nous allons travailler, il convient de souligner les avantages et les inconvénients de l'enquête.

Commençons par les avantages, en nous basant sur l'ouvrage Études marketing de Naresh Molhtra, dans lequel l'auteur expose ce qu'il considère comme les éléments essentiels d'une enquête efficace :

  • l'enquête doit être facile à appliquer,
  • les données obtenues doivent être fiables,
  • le codage, l'analyse et l'interprétation doivent être aisées.

Mais, comme toutes les techniques de recherche, cela présente aussi des inconvénients si :

  • le comportement du répondant est négatif (il refuse de répondre honnêtement)
  • l'échantillon n'est pas suffisamment représentatif,
  • les questions et réponses présentées ne sont pas assez complètes,
  • le coût est élevé et ne permet pas à l'enquêteur d'effectuer une enquête de qualité dans son ensemble.

Il s'agit donc de savoir si organiser (ou commander) une enquête est en cohérence avec les objectifs de l'étude : s'il s'agit de connaître le comportement d'une majorité de consommateurs (goûts, préférences, intérêts), l'enquête peut s'avérer utile.

Préparer un sondage et un questionnaire efficace

Définir les objectifs de l'enquête

En principe, si l'enquête fait partie d'une étude de marché, les objectifs ont déjà été définis en amont. Il convient de rappeler que les objectifs doivent respecter la technique SMART, l'acronyme anglo-saxon pour :

  • Spécifique,
  • Mesurable,
  • Atteignable,
  • Réaliste,
  • Temporellement défini.

Définir les objectifs de l'enquête est capital et permet de répondre à cette question : que souhaité-je donc savoir ? Il est clair que si tu ne sais pas précisément ce que tu recherches, impossible de savoir quoi demander.

Définir le questionnaire de l'enquête

Une fois que les objectifs sont définis, il faut élaborer les questions avec lesquelles atteindre ces objectifs.

Voici quelques recommandations extraites de la Faculté de Mathématiques de l'Université de Sonora du Mexique :

  • à chaque question doit correspondre une seule réponse : les questions ne doivent pas être ambiguës,
  • le contenu de la question doit être cohérent et opportun, c'est-à-dire se référer uniquement aux objectifs de notre étude,
  • les questions doivent être formulées avec précision, et chacune d'entre elles doit aborder et évaluer un aspect particulier de l'étude. Il est préférable que les questions ne dépassent pas 15 mots chacune.

Les questions peuvent être classées comme ouvertes ou fermées :

  • questions ouvertes : permettent aux sondés de répondre dans leurs propres mots. L'inconvénient majeur est qu'il est plus difficiles de les codifier, de leur attribuer une valeur numérique pour l'analyse ultérieure, qui devient à son tour plus complexe.
  • questions fermées : on propose au sondé différentes réponses. Ce serait par exemple lui demander quel type de shampooing il utilise, en lui proposant de choisir entre 1) shampooing pour les cheveux normaux; 2) shampooing antipelliculaire; 3) shampooing anti-chute de cheveux.

L'avantage principal est que les résultats peuvent être facilement codifiés et à chaque réponse correspond une valeur numérique spécifique. L'analyse gagne donc en précision.

Définir l'échantillon de l'enquête

Quand on parle d'échantillon (un terme statistique à respecter), on se réfère au groupe des répondants. Mais comment les sélectionnons-nous ? Quels critères devrions-nous suivre ?

Comme il n'est pas possible d'examiner l'ensemble du public ciblé, un échantillon bien défini est nécessaire, sans quoi les résultats de l'enquête ne serviront à rien, peu importe la qualité des questions et des analyses.

L'échantillon doit être représentatif du segment de marché ciblé. Il est clair que plus l'échantillon est grand, mieux c'est. Alors, la taille compte, clairement, mais ce qui décide si un échantillon est représentatif, c'est aussi et surtout sa précision.

Préparer le travail de terrain pour l'enquête

Le travail sur le terrain consiste à soumettre le questionnaire à l'échantillon sélectionné. Il est conseillé de définir l'heure à laquelle tu vas le faire.

Le travail de terrain dépend également du type d'enquête. Les sondages en ligne ont l'avantage de pouvoir être menés de chez soi, en quelques clics. S'il s'agit d'un appel téléphonique et que l'échantillon est conséquent, il va provablement te falloir de l'aide.

Le face-à-face est le plus compliqué, car il nécessite de se déplacer et à engager beaucoup plus de temps.

Si tu es un entrepreneur et que vous ne disposes pas de beaucoup de ressources, nous te recommandons d'opter pour l'enquête en ligne. C'est moins cher, plus rapide et il te sera plus facile de travailler les résultats sur ton ordinateur.

Codifier les résultats de l'enquête

Tu as fait le travail de terrain, il va falloir maintenant encoder les réponses. Coder des données signifie leur affecter des valeurs numériques. Par exemple, la variable de genre peut être codée comme suit : 1. Homme ; 2. Femme.

Pour l'encodage, tu peux utiliser Excel ou des logiciels statistiques plus sophistiqués comme SPSS. Bon, ces derniers ne brillent pas par un caractère intuitif, et les débutants peuvent faire des miracles avec Excel.

Interpréter les données d'enquête et tirer des conclusions

La dernière étape consiste à analyser les données, c'est-à-dire à les interpréter à la lumière des objectifs que définis au départ.

Si tu as bien préparé le questionnaire, sache que chaque question devrait t'éclairer sur un aspect spécifique du problème et que l'ensemble du questionnaire devrait aboutir à des conclusions générales.

Mettons que le questionnaire révèle que 70% des familles ne prêtent pas attention au prix lors de l'achat d'une bouteille de shampooing, tu peux conclure qu'une augmentation du prix n'affectera pas leur choix final.

Ainsi, une augmentation du prix du shampoing anti-pelliculaire que tu vends n'affectera pas de façon sensible le comportement du consommateur. CEla peut te permettre de développer une stratégie de contenu beaucoup mieux adaptée.

L'analyse des résultats d'un sondage peuvent mettre en lumière des éléments que tu n'avais pas envisagés dans ton projet d'entreprise, comme la découverte d'un nouveau segment de population. Ces études impliquent donc de tester le cœur même de ton activité.

As-tu encore des doutes ? C'est normal, si c'est ta première enquête. Pour cela, l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) est l'interlocuteur idéal, même si ses enquêtes portent sur des sujets de nature non-commerciale.


Ta facturation très simplement