Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Action
  2. Actionnaire
  3. Business angel

Capital-risque - Qu'est-ce qu'un capital-risque ?

Le capital-risque est un investisseur informel qui soutient économiquement et stratégiquement des sociétés (notamment des startups) pas encore cotées en bourse.

Si tu souhaites en savoir plus sur les sources de financement à envisager, n'hésite pas à parcourir notre guide portant sur les façons de trouver des financements pour ton entreprise.

Aussi appelé venture capital (ou VC) en anglais, le capital-risque désigne donc un investisseur informel qui finance et soutient des startups prometteuses, opérationnelles et à fort potentiel de développement.

Caractéristiques et fonctions du capital-risque

Qu'est-ce qu'un capital-risque ?

Contrairement aux investisseurs formels tels que les banques ou les particuliers, la relation entre le capital-risque et une société n'est pas seulement économique ni même limitée à la relation créancier - débiteur.

Un peu de la même manière que les business angels, le capital-risque intervient souvent de façon directe dans la gestion et la prise de décision, en tant qu'actionnaire, pour assurer la réalisation des objectifs décidés.

Lorsque la valeur de la startup augmente, le capital-risque peut vendre ses actions et faire une plus-value sur les participations prises à l'origine.

La contribution est donc non seulement économique mais aussi stratégique, grâce à l'expérience des investisseurs.

Capital-risque VS business angel

Ces deux figures sont souvent associées et la confusion est aisée. Bien que partageant des traits similaires, il est possible de les différencier de 4 points de vue :

  • quelles entreprises sont financées ? Un capital-risque se concentre principalement sur des startups existantes et disposant d'une certaine position sur le marché, alors que les business angels vont plutôt aider l'entreprise dans son lancement et ses premiers pas.
  • quel est le capital apporté ? Habituellement, les sommes investies par un capital-risque sont très importantes, au moins 500 000 euros par projet. Les business angels investissent des sommes généralements plus modestes (à partir de 100 000 euros).
  • quelles modalités et quelle période d'investissement ? Cela dépend évidemment du projet soutenu mais, généralement, le temps estimé pour récolter les fruits de l'investissement est le suivant : de 2 à 5 ans pour un business angel, de 5 à 7 ans pour un capital-risque.
  • quels secteurs sont favorisés ? Les deux domaines les plus soutenus sont l'innovation (capital-risques) et les énergies renouvelables (business angels).

Avantages et inconvénients d'un capital-risque

Nous avons dit plus haut que les entreprises qui sont déjà stables et en expansion sont les plus soutenues par les capital-risques. Dans de nombreux cas, ces sociétés ont déjà accès à des sources de financement conventionnelles, banques en tête.

Cependant, certains projets d'innovation nécessitent des sommes trop importantes pour des résultats trop risqués pour que les banques acceptent d'apporter davantage de fonds. Dans ces cas, le recours au financement participatif ou à un capital-risque devient le choix le plus naturel et le plus pratique.

Toutefois, il faut garder en tête qu'un capital-risque prend des participations dans l'entreprise et, avec celles-ci, acquiert un pouvoir décisionnel sur l'entreprise.

Ta facturation très simplement