Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Charge
  2. Coûts variables
  3. Coûts
  4. Coûts fixes
  5. Unité d'œuvre (UO)

Coûts directs et indirects - Qu'est-ce que les coûts directs et indirects ?

En comptabilité, on classe habituellement les coûts en directs et indirects selon qu’ils sont directement ou indirectement dus à la production d’un bien ou service donné.

Pour savoir comment enregistrer tes frais, stocker ses reçus et avoir en permanence ses finances à portée de main, n'hésite pas à parcourir notre blog.

Un coût direct peut ainsi désigner les matières premières entièrement utilisées pour la production d’un seul bien, alors qu’un coût indirect peut correspondre par exemple à une charge nécessaire pour la production de plusieurs biens différents.

Les coûts directs sont ainsi imputables à la production d’un bien ou service donné, sans qu’il y ait besoin d’effectuer de calcul particulier. En ce qui concerne les coûts indirects en revanche, il est nécessaire de calculer quelle part de ces coûts il convient d’imputer à tel ou tel bien ou service.

Les coûts indirects

Voici une liste d'exemples de coûts indirects que l'on retrouve dans la plupart des comptabilités d'entreprise :

  • salaires,
  • location des locaux commerciaux,
  • matériel informatique et téléphonique,
  • publicité et marketing.

Il s'agit donc d'éléments nécessaires au quotidien pour assurer le bon fonctionnement de l'entreprise.

Il n’est cependant pas possible de les affecter directement à la production d'une unité (bien ou service) sans un calcul préalable.

Pour cela, le plan comptable général (PCG) suggère de suivre la méthode des sections homogènes pour l’imputation des coûts indirects plutôt que la méthode de la répartition forfaitaire souvent jugée trop approximative.

Cette technique a pour but de diviser les charges de l’entreprise en différents groupes afin de décerner à chacun d’un, des unités d’œuvre.

Ainsi, tu pourras connaître la répartition exacte des charges entre tous tes produits.

Les coûts directs

Les coûts directs sont bien plus simples à calculer car ils ne nécessitent pas de clés de répartition. Voici une liste de coûts directs :

  • quantité donnée de matière première entrant intégralement dans la production d’un bien,
  • nombre d’heures de main d’œuvre nécessaires pour la production d’un service précis.

L'imputation de ces coûts directs est facile à réaliser, puisqu'on connaît précisément et immédiatement le coût occasionné par la production d’un bien ou d'un service donné.

Il existe toutefois d’autres manières de distinguer les coûts. Si nous venons de voir la différence entre coûts directs et indirects, il faut également savoir différencier les coûts fixes des coûts variables.

Voici un schéma très intéressant afin de t'aider à bien comprendre ces différences.

Schéma descriptif des coûts directs et des coûts indirects

Debitoor à l'écoute !

Debitoor te permet de gérer en toute simplicité ta facturation, de définir les nature de tes coûts et leur répartition (amortissements par exemple), en fonction de l'activité de ton entreprise.

Utilise notre lexique et nos tutoriels pour te familiariser davantage avec le vocabulaire d'entreprise et maîtriser Debitoor sur le bout des doigts !

Et quoi qu'il en soit, n'oublie pas que notre équipe est là si tu as la moindre question !

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp