Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Lettre de change
  2. Trésorerie
  3. Créances clients
  4. Compte fournisseur
  5. Rapprochement bancaire

Escompte - Qu'est-ce qu'un escompte ?

L'escompte est une technique de crédit utilisée avec les effets de commerce. Elle consiste pour un créancier à se faire régler avant l'échéance grâce à une avance de la banque, moyennant frais.

Si tu veux en apprendre davantage sur les différents types de réduction à appliquer sur tes factures pour fidéliser tes clients, par exemple, parcours notre blog.

L'escompte est une technique de crédit à court terme. On peut escompter des effets de commerce, comme une traite ou lettre de change par exemple.

L'effet de commerce est en fait un ordre de paiement d'un montant donné à une date donnée. Cet ordre est donné par un créancier ou fournisseur, à un débiteur ou client. Par l'utilisation de l'escompte, le fournisseur transmet l'effet de commerce valant ordre de paiement à sa banque, et c'est elle qui sera alors payée par le client à la date d'échéance indiquée.

Fonctionnement de l'escompte

Le créancier va remettre la traite à sa banque, qui va lui payer le montant dû immédiatement, c'est-à-dire avant l'échéance de paiement figurant sur la traite. La banque devient alors bénéficiaire de la traite, à la place de l'entreprise initialement créancière.

Par l'escompte, un créancier se voit avancer l'argent du montant de la traite/lettre de change par la banque. il y a évidemment une contrepartie.

Cette contrepartie est le paiement de frais par le créancier à sa banque. La banque fixe le taux d'escompte. Le montant des frais payés par le créancier à sa banque dépend du taux d'escompte et du nombre de jours entre la date où la banque escompte l'effet de commerce et la date d'échéance de celle-ci.

Formule de calcul du coût de l'escompte

Coût de l'escompte =

(valeur de la traite x taux d'escompte x nombre jours) / 36000

Avantages de l'escompte

Pour une entreprise créancière, l'escompte permet d'éviter de manquer de trésorerie disponible. Elle permet d'obtenir tout de suite l'argent dû par les débiteurs, sans avoir à attendre la date d'échéance du paiement.

La banque, elle, aura davantage intérêt à escompter la lettre de change de l'entreprise créancière plutôt que d'accorder une autorisation de découvert à celle-ci, si elle se trouve en manque de trésorerie.

Un exemple simple d'escompte

Le fournisseur X vend des marchandises à son client l'entreprise Y pour un montant de 1500 euros, payable à échéance de 30 jours.

Le fournisseur X a alors dû délivrer des marchandises, ce qui implique des coûts pour lui, mais il ne percevra l'argent du règlement par son client Y que 30 jours plus tard. L'entreprise X risque peut-être de rencontrer des difficultés de trésorerie en attendant le paiement.

X décide de faire escompter l'effet de commerce par sa banque. La banque devient donc créancière au lieu de X. La banque avancera alors l'argent de l'effet de commerce à X, moins des frais.

Cette banque utilise un taux d'escompte de 7%. Il y a 30 jours entre le moment de l'escompte et l'échéance de l'effet de commerce, et d'autre part, le montant de l'effet de commerce est de 1500 euros.

D'après la formule de calcul citée plus haut, Coût de l'escompte = (valeur de la traite x taux d'escompte x nombre jours) / 36000.

Il faut donc calculer: (7 30 1500) / 36000 = 8,75

Et l'effet de commerce vaudra alors son montant initial moins le coût de l'escompte, soit 1500 - 8,75 euros = 1491,25 euros.

Cela signifie que la banque paiera 1491,25 euros au créancier, alors que la débiteur lui paiera à échéance le montant de 1500 euros. La différence de 8,75 euros constitue les frais prélevés par la banque en échange de l'escompte.

Autrement dit, la banque avance l'argent au créancier en échange de ces frais. Le coût de l'escompte est la rémunération de la banque pour escompter l'effet de commerce.

Des créances professionnelles peuvent aussi être cédées à des établissement de crédit par la procédure de cession Dailly.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp