Lexique
Lexique de comptabilité de Debitoor
Intérêts

Intérêts - Qu'est-ce que les intérêts ?

Les intérêts sont la rémunération d'un capital emprunté. Ils sont déterminés par un taux fixé à l'origine du prêt, et versés par le débiteur à son créancier.

Si tu souhaites en savoir plus sur les intérêts, peut-être es-tu curieux d'en apprendre davantages aussi sur les dividendes ?

Les intérêts consistent donc en un profit réalisé par le créancier (celui qui prête) sur un prêt accordé au débiteur (celui qui emprunte).

Les emprunts sont généralement contractés auprès d'une banque, qui met son capital à la disposition de particuliers et d'entreprises. Elle les aide ainsi à financer un projet et va donc percevoir des intérêts sur la somme prêtée.

Taux d'intérêt et prise de risques

En principe, plus le risque encouru par le créancier sur le prêt de capital est élevé, plus le taux d'intérêt sera haut.

Face à un particulier qui souhaite emprunter de l'argent sans disposer d'un revenu régulier ni d'économies, la banque ne sait si elle reverra un jour l'argent prêté.

Si elle accepte malgré tout d'octroyer un crédit à ce particulier, elle se remboursera du risque pris en appliquant à l'emprunteur un taux d'intérêt élevé.

Il en va de même pour les dettes d'entreprise : un entrepreneur qui lance son activité alors que les perspectives d'affaires sont incertaines, va généralement payer des taux d'intérêt très élevés sur le prêt obtenu.

La garantie de prêt

Pour limiter les risques, le prêteur peut exiger que l'emprunteur lui verse une garantie de prêt.

Une garantie de prêt va permettre au créancier de se rembourser sur les possessions de l'emprunteur, si celui-ci ne rembourse pas le prêt contracté.

Dans le cas de prêts immobiliers par exemple, on recense 4 types de garanties de prêt :

  • l'hypothèque : la garantie la plus courante. Le créancier peut saisir le logement et le vendre aux enchères, quel que soit le degré d'avancement des travaux. Ainsi, il est courant d'hypothéquer un logement que l'on achète sur plans, autrement dit une vente en l'état futur d'achèvement (VEFA).
  • le privilège de prêteur de deniers (PPD) : contrairement à l'hypothèque, le PPD n'est applicable que sur les biens existants, et notamment les constructions terminées (neuves ou anciennes) et les terrains.
  • le cautionnement : notamment via des mutuelles, qui vont se porter caution auprès des banques.
  • le nantissement : consiste à remettre des placements, des assurances-vie, etc. à la banque prêteuse, qui pourra se rembourser dessus.

Comme le risque est principalement courru par l'emprunteur, les prêts hypothécaires plaçant l'immobilier en garantie disposent habituellement de taux d'intérêt beaucoup plus bas que les prêts non garantis.

Intérêt pour l'entreprise

Le taux d'intérêt appliqué aux prêts contractés ppar des entreprises va considérablement différer, selon le statut juridique choisi et les performances de l'entreprise.

Dans la comptabilité générale de l'entreprise, les intérêts d'emprunt vont figurer au compte 66116 "Intérêts des emprunts & dettes assimilées".

Les intérêts payés vont figurer au compte de résultat et vont être déduits de l'assiette de calcul des impôts, qu'il s'agisse de l'impôt sur le revenu comme de l'impôt sur les sociétés.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp