Lexique
Lexique de comptabilité de Debitoor
Seuil de rentabilité

Seuil de rentabilité - Qu'est-ce que le seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité est le montant de chiffre d'affaires hors taxes que l'entreprise doit réaliser afin d'obtenir un résultat nul.

Pour réaliser du chiffre d'affaires, ton entreprise doit d'abord vendre. Et lorsque tu vends, tu dois facturer de manière professionnelle. Pour tout cela, Debitoor t'es d'une aide précieuse. Facturation professionnelle, suivi des paiements et bien plus encore.

Le seuil de rentabilité est le chiffre d'affaires hors-taxes (HT) que l'entreprise doit réaliser sur une période donnée afin d'obtenir un résultat nul sur cette période. L'entreprise obtient un résultat égal à zéro lorsque le total de ses charges et le total de ses produits sont égaux.

À quoi sert le seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité est un indicateur important pour l'entreprise. En effet, il permet de connaître le montant de chiffre d'affaires à partir duquel l'entreprise commencera à réaliser des bénéfices, autrement dit, le montant de chiffre d'affaires qu'elle doit atteindre pour pouvoir couvrir toutes ses charges.

Lorsqu'une entreprise atteint le seuil de rentabilité, ou point mort, l'ensemble de ses produits permettent de couvrir l'ensemble de ses charges.

Lorsque les produits s'avèrent supérieurs aux charges, l'entreprise réalise des bénéfices. Lorsque ce sont les charges qui s'avèrent supérieures aux produits, l'entreprise réalise des pertes.

Le seuil de rentabilité peut aussi être exprimé en nombre de jours ou de mois de chiffre d'affaire, ou encore en quantité de produits à vendre. Lorsque l'on exprime le seuil de rentabilité autrement qu'en montant de chiffre d'affaire, on parlera de point mort, plutôt que de seuil de rentabilité.

Calcul du seuil de rentabilité

On peut calculer le seuil de rentabilité par différentes méthodes.

Seuil de rentabilité = Charges Fixes + Charges Variables

Les charges fixes ou coûts fixes sont supportés par l'entreprise indépendamment du niveau de son activité ou des quantités produites. Ils sont en principe stables.

Les coûts variables ou charges variables augmentent ou diminuent en fonction des variations du niveau d'activité de l'entreprise. En additionnant charges fixes et variables, on obtient le total des charges ou coûts.

La manière la plus courante pour calculer le seuil de rentabilité est la suivante, en trois étapes.

On connaît le chiffre d'affaires, les charges variables et les charges fixes. Il est nécessaire de calculer la marge sur coûts variables puis le taux de marge sur coûts variables, et enfin le seuil de rentabilité.

  1. Marge sur coûts variables = Chiffre d'affaires - Coûts variables
  2. Taux de marge sur coûts variables = Marge sur coûts variables / Chiffre d'affaires
  3. Seuil de rentabilité = Charges fixes / Taux de marge sur coûts variables

Afin d'obtenir un calcul fiable du seuil de rentabilité, il faudra donc être en mesure d'évaluer les charges variables de manière précise. Cette méthode suppose également que touts les biens ou services produits par l'entreprise pourront être vendus sur le marché.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp