Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Dirigeant
  2. Micro-entrepreneur
  3. Petite et moyenne entreprise (PME)

Très petite entreprise (TPE) – Qu’est-ce qu’une TPE ?

Une TPE ou micro-entreprise est une société d’un maximum de 9 employés. On a souvent tendance à la confondre avec la PME et ce sont pourtant deux notions bien différentes.

Tu es l’unique contributeur de ton entreprise ? Adonne-toi à la lecture de notre article sur comment se motiver lorsqu'on travaille en solo !

Depuis 2008, la dénomination oficielle est "micro-entreprise". Cependant, l'appellation TPE est encore très souvent utilisée dans le language courant.

Les particularités organisationnelles de la TPE

C'est une forme de société que l’on assimile souvent aux cas d’entreprises individuelles, sans salarié et menées par des micro-entrepreneurs. Elle est ainsi utilisée par des travailleurs tels que les artisans, les commerçants ou dans les professions libérales.

Son lancement est simplifié en ce que la structure naissante ne requiert que peu de capitaux humains et financiers. Pour cette raison, les micro-entreprises constituent 93% des créations d’entreprises en France, soit la grande majorité.

Les particularités juridiques de la TPE

La particularité majeure de la TPE réside cependant dans son régime fiscal, très spécifique. C’est un régime simplifié et allégé, sous certaines conditions.

En effet, la société ne doit pas avoir dépassé un seuil de bénéfices au cours de la première ou de la deuxième année d’activité. La limite est de 170 000 euros de chiffre d’affaires pour les activités de vente de biens et de 70 000 euros pour les prestations de services.

Si la société dépasse ce seuil la première année, elle pourra toujours bénéficier du régime des micro-entreprises l’année suivante. En revanche, si elle dépasse le seuil deux années consécutives elle sera contrainte de passer au régime réel d’imposition.

Les avantages et inconvénients de la TPE

Les avantages. Du fait de leur taille, les TPE n'ont d'autres choix que de se spécialiser sur des segments restreints de secteurs. Cela leur permet de bâtir des relations clients fortes et de qualité, de même qu'avec leurs employés et fournisseurs. De la même façon, l'entrepreneur pourra utiliser cet atout pour personaliser ses services, être un expert dans son domaine.

Les inconvénients. On retrouve des problèmes similaires dans les TPE et dans les PME. Trouver de nouveaux prospects est une première barrière à la croissance, et, durant les premières années, le manque d'accès au moyens techniques, de capitaux financiers et humains.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp