Catégorie

Michaël - LYDZ

Michaël, l'homme derrière l'agence de communication LYDZ, s'est prêté au jeu de l'interview en vidéo, pour nous en dire un peu plus sur son entreprise et lui.

Son conseil : ne JAMAIS négliger sa communication, le produit ou le service ne se suffit pas à lui-même !

Entretien

Bonjour je m’appelle Michaël, je suis le gérant de Lydz, une petite agence de communication basée sur l’Ain et l’est lyonnais.

Alors, que propose LYDZ ?

Nous proposons tout ce qui est stratégie de communication, impression tout support, création graphique bien sûr, flyers dépliants, cartes de visite, brochures : tout ce que vous voulez pour faire de la pub, pour communiquer sur une entreprise, un commerce, et le mettre en valeur. Cela passe aussi par les enseignes, le flocage de véhicules, l’adhésif, le vinyl, etc.

Lydz est une agence de communication mais aussi une web agency. Donc la deuxième grosse partie de l’activité concerne le web : création de sites web, référencement Google, gestion de réseaux sociaux aussi.

Pourquoi as-tu décidé de créer LYDZ ?

Ce que je voulais, c’était travailler dans ce domaine-là, mais je n’arrivais pas à décrocher le poste que je voulais. Donc quand j’ai eu toutes les cartes en main, je me suis lancé, j’ai décidé de me donner ma propre chance et de voir ce que ça allait donner.

Un mot sur ton parcours ?

J’ai un bac en communication marketing et un BTS technico-commercial en fournitures et biens industriels. Ensuite j’ai été responsable régional pour une entreprise suisse qui vend des capteurs pour l’industrie de pointe : le pharmaceutique, le chimique, etc.
Après ça, j’ai été quelques mois assistant marketing et Community Manager. C’est là que j’ai appris quelques ficelles. Je suis assez autodidacte, donc je me forme beaucoup tout seul, au graphisme, à la vidéo, au web. J’ai tout appris tout seul ou je me suis servi de l’expérience des gens autour de moi pour en arriver où j'en suis.

Des erreurs à ne pas faire ?

Quand on est tout seul, il faut vraiment être bien organisé, parce qu’on fait tout : prospection, un peu de comptabilité, on s’occupe des livraisons, on gère les différents litiges avec les clients. Il faut donc vraiment être bien organisé, séparer et gérer les priorités pour mener à bien tout ça.

Avec le feeling, il y a des liens d’amitié qui se créent avec des clients. Mais, même si c’est compliqué, il faut toujours garder une certaine distance, parce qu’après on peut se permettre des deux côtés des petits écarts, des manquements professionnels. On se permet plus de choses. Après, ça peut conduire à des retards de paiement, les gens prennent plus leurs aises.

Il faut savoir dire non à des moments, il ne faut pas toujours vouloir être le bon samaritain ni dire oui à tout. Ce n’est pas parce qu’on est une petite entreprise qu’on doit tout prendre, qu’on doit tout faire.

Un conseil à donner aux utilisateurs de Debitoor ?

Chacun voit midi à sa porte, moi je vais vous parler de communication, comme c’est mon domaine.

C’est vrai qu’il y a beaucoup d’entreprises qui font l‘impasse sur leur communication. Soit elles n’en font pas du tout, soit elles choisissent des solutions à bas coût ou de s’en occuper elles-mêmes, en pensant qu’avoir un bon produit/service est ce qui va leur permettre d’avancer et de trouver des clients. Et ce n’est pas forcément vrai : on peut avoir le bon produit, mais s’il n’est pas mis en valeur, si vous ne communiquez pas comme il faut dessus, personne ne saura que vous avez un bon produit. Donc, je suis convaincu que la communication est vraiment très importante. Vous pouvez d’ailleurs avoir un produit qui n’est pas top, mais si vous avez une bonne communication derrière, ça peut fonctionner.

Pourquoi as-tu choisi Debitoor ?

J’ai tout de suite accroché avec l’interface, je cherchais quelque chose de simple, d’intuitif, avec une interface assez moderne, « flat ». Comme je suis dans le design et la création graphique, j’aime avoir un bel outil, qui soit dans la tendance du moment.

Ce qui m’a plus avec Debitoor, c’ets la simplicité, qu’il y’ait une application mobile qui permet de consulter les devis, les factures, et même d’en faire. Qu’on soit avec la clientèle ou en déplacement, on a toujours sur le téléphone nos devis, nos factures.

Je peux personnaliser très facilement les factures : vous pouvez changer les couleurs, mettre le logo dans l’en-tête, il y a plusieurs « templates » (NDLR : mises en pages) de factures/devis, vous choisissez ce que vous voulez. J’ai pu entrer toutes les infos dont j’avais besoin. Après, on a des petites statistiques qui nous permettent de voir le chiffre d’affaires réalisé par mois. Et tout ça est fait de façon très simple, très naturelle, très moderne et très intuitive.

Donc je suis très content de Debitoor. En plus, niveau tarifs, c’est très intéressant, donc je n’ai rien à dire.

Le mot de la fin ?

Merci à Debitoor pour cette interview. J’espère que pour une première interview, ce n’est pas trop mal réussi ;)

Ta facturation très simplement