Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Produit
  2. Service
  3. Matières premières
  4. Stocks et valorisation des stocks
  5. Prix

Elasticité-prix - Qu'est-ce que l'élasticité des prix ?

L'élasticité des prix mesure la relation entre l'offre et la demande d'un produit et son prix. En théorie microéconomique, on supposait généralement qu'une augmentation des prix entraînerait une baisse de la demande et une augmentation de l'offre.

L'elasticité-prix est un concept fortement lié à celui de la stratégie de prix d'une entreprise.

L'élasticité des prix mesure ce phénomène à partir de produits spécifiques et examine dans quelle mesure le prix d'un produit ou d'un service affecte l'offre ou la demande.

image représentant un graphique explicatif de la loi de l'offre et de la demande

Si le prix d'un bien ou d'un service influe facilement sur l'offre ou la demande, il est qualifié d'élastique. Au contraire, si le prix d'un produit a peu d'incidence sur l'offre et la demande, il est qualifié d'inélastique.

Élasticité-prix de la demande

L 'élasticité-prix est généralement utilisée pour désigner la relation entre le prix et la demande. Le concept d'élasticité de la demande par rapport au prix quant à lui mesure l’effet du prix d’un produit sur la demande de ce produit.

Il existe plusieurs méthodes de calcul de l'élasticité-prix de la demande, mais l'une des mesures les plus courantes est la méthode du pourcentage, qui utilise la formule suivante :

Élasticité-prix de la demande = % de variation de la quantité demandée ÷ % de variation du prix

Selon la loi de la demande (dans laquelle une augmentation de prix entraînera une diminution de la demande, et inversement), la formule produira toujours un résultat négatif. Deux cas possibles sont alors observables :

  • Lorsque le résultat de la formule est compris entre 0 et -1, le prix d'une marchandise est dit relativement inélastique.
  • A l'inverse, un résultat de -1 ou moins représente l'inélasticité.

Cependant, étant donné que la formule produit toujours un résultat négatif, le signe « - » devient inutile et est donc ignoré. Cela signifie qu'un nombre négatif est converti en un nombre positif et qu'un produit est considéré élastique lorsque : résultat > 1.

Illustration avec la méthode du pourcentage pour le calcul de l'élasticité-prix

Le prix d'un ordinateur portable est augmenté de 500 à 600 euros. Cela représente une variation de prix de 20%. En règle générale, 200 ordinateurs portables sont vendus par mois, mais après l’augmentation du prix, seuls 150 ordinateurs portables sont vendus. Cela représente une variation de 25% de la quantité demandée.

L'élasticité des prix de l'ordinateur portable est de 1,25. (-25 ÷ 20 = -1,25, mais nous négligeons le signe « - »). Étant donné que 1,25 est supérieur à 1, le prix d'un ordinateur portable est considéré comme élastique.

Quelles sont les causes de l'élasticité-prix de la demande ?

L'élasticité de la demande par rapport au prix peut être influencée par :

  • La disponibilité de substituts
  • La nécessité
  • La fidélité à la marque
  • Le coût par rapport au revenu

La disponibilité de substituts. S'il existe de nombreuses alternatives, un produit aura probablement une élasticité plus élevée. Par exemple, comme il existe de nombreuses marques de produits de nettoyage, les consommateurs seront susceptibles de choisir une alternative moins cher si une marque augmente ses prix, ne serait-ce que d'un faible pourcentage.

La nécessité. Si les consommateurs estiment qu'un produit de base est essentiel, son élasticité sera probablement moindre. Par exemple, bien que le prix du carburant ait augmenté en France en 2018, le public continuera à en acheter car il n'a pas d'autre choix.

La fidélité à la marque. L'attachement des consommateurs à certaines marques peut l'emporter sur d'autres facteurs influents. Par exemple, bien que les iPhones deviennent de plus en plus chers, de nombreux utilisateurs d’iPhone resteront fidèles à la marque Apple lors du choix d’un nouveau téléphone. L’élasticité-prix de la demande d’iPhones est donc assez faible.

Le coût par rapport au revenu. Plus le coût est élevé par rapport au revenu du consommateur, plus le prix sera élastique. Par exemple, le loyer peut représenter un pourcentage élevé du revenu d'une personne et est donc très élastique.

Si le loyer augmente, ne serait-ce que d'un faible pourcentage, le locataire devra peut-être trouver un logement moins cher. Alternativement, les articles quotidiens comme le sel et le poivre ne sont pas élastiques. Ils absorbent un pourcentage extrêmement faible du revenu mensuel moyen, de sorte qu'une augmentation de prix risque de passer inaperçue.

Élasticité-prix de l'offre

Bien que l'élasticité des prix se réfère généralement à la demande, elle peut également faire référence à la relation entre le prix d'un produit de base et la volonté des fournisseurs de le produire. L 'élasticité de l'offre par rapport au prix mesure l'incidence du prix d'une marchandise sur la quantité fournie.

Si l'offre est élastique, une variation de prix entraîne une modification significative de l'offre d'un bien ou d'un service particulier. Au contraire, si l'offre est inélastique, un changement de prix pourrait ne pas causer beaucoup de changement dans la quantité fournie.

Comme l’élasticité-prix de la demande, celle de l’offre peut être calculée en utilisant la méthode du pourcentage, avec la formule suivante :

Élasticité-prix de l'offre = % de variation de la quantité livrée ÷ % de variation du prix

De même que pour l’élasticité-prix de la demande, résultat > 1, signifie que l'offre est considérée comme élastique.

Exemples et causes de l'élasticité de l'offre par rapport au prix

Parmi les facteurs influençant l'élasticité de l'offre par rapport au prix, on peut citer :

  • La disponibilité des matières premières
  • La capacité
  • La complexité et rapidité de production
  • La disponibilité en inventaire
  • L'adaptabilité du fournisseur

La disponibilité des matières premières. Si les matières premières sont rares, l'offre de certains produits sera limitée quel que soit le prix. Par exemple, l'or est considéré comme non élastique, car la quantité de matières premières disponible est limitée, quelle que soit la valeur marchande.

La capacité. Pour les produits limités par une taille ou une capacité particulière, il est peu probable que le prix ait un impact important sur la quantité fournie. Les billets de concert ont une élasticité très faible en raison du nombre limité de salles. L'augmentation de l'offre n'est pas possible, même si le prix est modifié.

La complexité et rapidité de production. Si un produit nécessite un processus de production long ou compliqué, il est peu probable que les fournisseurs soient en mesure de réagir rapidement aux variations de prix. Ces produits seraient donc considérés comme inélastiques.

La disponibilité en inventaire. Si un fournisseur a en stock les matériaux pour un produit particulier, il peut rapidement augmenter sa production pour fournir davantage de produits ; cela augmente donc l'élasticité de l'offre.

L'adaptabilité du fournisseur. Lorsqu'un fournisseur peut facilement adapter ses ressources ou son processus de production à un autre produit, l’élasticité de l’offre par rapport au prix est augmentée. Par exemple, les fruits, les légumes et les céréales sont considérés comme extrêmement élastiques. Si un produit devient moins rentable, les agriculteurs peuvent utiliser leurs terres et leurs équipements existants pour passer à une autre culture.

Pourquoi l'élasticité-prix est-elle importante pour ma petite entreprise ?

L'élasticité-prix est principalement utilisée par les entreprises pour établir et évaluer leur stratégie de prix. Comprendre si les biens ou services que tu vends sont élastiques ou inélastiques est donc une étape importante dans la fixation de tes propres prix.

Si tu as déjà une stratégie de prix, l’élasticité-prix de la demande est un concept important à prendre en compte avant d’augmenter ou de baisser le prix de tes biens ou services. Augmenter les prix mais diminuer la demande pourrait augmenter ta marge bénéficiaire par vente, mais pourrait nuire à tes revenus globaux.

Si tu réduis les prix pour augmenter la demande, tu devras évaluer si ta société est en mesure de traiter des commandes supplémentaires et calculer les coûts associés à une augmentation de l'offre.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp