Lexique
Lexique de comptabilité de Debitoor
Prime de risque

Prime de risque - Qu'est-ce qu'une prime de risque ?

On parle de prime de risque à la fois dans le cas d'investisseurs souhaitant investir dans des actifs, mais également pour des salariés exerçant un métier à risque.

Pour en savoir plus sur la définition et les formes d'une action, n'hésite pas à lire notre article qui y est dédié.

Définition de la prime de risque

Le concept de la prime de risque peut être appliqué dans deux contextes différents. Mais elle ne veut pas dire la même chose dans les deux cas. Voici plus d'explications.

La prime de risque des investisseurs

Dans ce premier cas, la prime de risque concerne un investisseur désireux d'investir dans des actions. La prime de risque correspond au rendement d'une action, par rapport à celui d'un actif sans risque, aussi appelé obligation d'Etat.

C'est en fait un rendement supplémentaire dont l'investisseur bénéficiera en compensation de son investissement dans un actif risqué.

Le but de cette prime est de permettre aux investisseurs d'investir leur argent sur des actifs risqués, en essayant de minimiser au maximum les pertes potentielles.

La prime de risque des salariés

Mais la prime de risque peut aussi concerner des salariés qui exerçent leur travail dans des conditions particulièrement difficiles ou dangereuses. Par exemple, lorsque ce travail inclut des produits chimiques toxiques, des équipements à manier avec précaution (dans la construction par exemple).

Elle se reflétera directement sur le salaire du travailleur. Elle doit bien apparaître sur le bulletin de paie et est calculée dans l'impôt sur le revenu.

Le salarié peut le demander à son employeur, si la prime de risque n'est pas déjà inclus dans son contrat de travail.

Calcul de la prime de risque des investisseurs

La prime de risque est proportionnelle au niveau du risque de l'action. Donc plus l'action est risquée, plus la prime sera élevée.

Exemple : un investisseur est intéressé par un actif risqué avec un rendement de 12%. Mais un autre actif non risqué est diponible avec un rendement de 7%. La prime de risque correspond donc à la différence entre les deux pourcentages : 12-7 = 5%.

Un actif à très fort rendement est en fait un actif risqué. A l'inverse, un actif à faible rendement est un actif plutôt sûr.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp