Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Rapprochement bancaire

IBAN - Qu'est-ce qu'un IBAN ?

L'IBAN est un élément d'identification internationale unique que l'on retrouve désormais sur tout relevé d'identité bancaire (RIB).

La notion d'IBAN est intimement liée à celle de zone euro et de transactions intra-communautaires. N'hésite pas à lire notre article t'indiquant commment facturer un client basé dans un autre pays de l'UE (Union Européenne).

Voilà de quoi clarifier le sens de ce sigle.

En quoi consiste donc un IBAN ?

Le sigle IBAN signifie : International Bank Account Number, autrement dit "Numéro de compte bancaire international". (À ne pas confondre avec le code SWIFT, qui identifie une banque à l'international)

Il s'agit d'un code alphanumérique composé de 14 à 34 chiffres et d'un code pays, qui permet d'identifier de manière unique un compte bancaire :

  • nombre de caractères : 16 en Belgique, 27 en France, 31 à Malte, etc.
  • code pays : FR pour la France, DE pour l'Allemagne, LU pour le Luxembourg, etc.

Depuis le 1er février 2014, les identifiants nationaux sur les relevés d'identité bancaire ont disparu au profit de l'identification SEPA (Single Euro Payments Area, ou Espace unique de paiement en euros).

Un identifiant SEPA est composé d'un IBAN et d'un BIC (Bank identifier code, ou Code d'identification de la banque).

L'objectif est d'harmoniser les virements, prélèvements et paiements au sein de la zone SEPA composée de l'ensemble des 28 pays de l'Union Européenne ainsi que des Etats suivants : Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin et Suisse.

Quelle est l'utilité de l'IBAN ?

Grâce à un système d'identification cohérent, il est dorénavant possible d'identifier le pays d'origine ou de destination d'un virement bancaire international, ce qui était difficile auparavant.

Le code IBAN facilite aussi les transactions internationales en réduisant (voire supprimant) les frais appliqués sur les transactions réalisées dans la zone SEPA.

En effet, les transferts, virements et prélèvements effectués via internet entre deux pays de cette zone sont désormais généralement gratuits.

Des frais peuvent néanmoins être appliqués par les établissements bancaires, notamment si une conversion de devises s'impose, par exemple lors d'un virement entre la France (euro) et le Danemark (couronne danoise) ou le Royaume-Uni (livre sterling).

N'oublie d'ailleurs pas qu'il est possible d'importer un relevé bancaire dans Debitoor, pour faciliter la gestion de ta facturation !

Ta facturation très simplement