Lexique
Lexique de comptabilité de Debitoor
Blockchain

Blockchain – Qu’est-ce que la technologie Blockchain ?

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations dans un système décentralisé. On utilise la métaphore d’un immense cahier comptable accessible à tous, ineffaçable et indestructible pour décrire la technologie complexe.

Aujourd’hui, de nombreux acteurs privés et publics (entreprises, gouvernements, etc) envisagent l’utilisation de la technologie blockchain pouvant s’apparenter au cloud computing.

La blockchain est l'invention de Satoshi Nakamoto en 2008. A l'origine, elle était utilisée comme un historique publique des échanges de la monnaie numérique bitcoin.

Comment ça marche ?

Lorsqu’on décrit la technologie blockchain, on parle d’abord de la monnaie numérique bitcoin, apparue au même moment que la blockchain pour permettre les transactions entre acteurs d’un réseau. Aujourd’hui, cette technologie est vue comme un outil d’avenir de l’échange non pas uniquement monétaire mais aussi d’informations, à l’échelle globale. On parle alors de "transaction d’informations".

Les transactions effectuées entre les utilisateurs A et B d’un réseau sont regroupées par blocs. La validité de l’information est alors contrôlée par des entités digitales, les "mineurs". Une fois validé, un bloc rejoint la chaîne de blocs existants. Dépendent du type de technique cryptographique, cette opération prend plus ou moins de temps.

De cette manière un large historique de données est créé et partagé avec tous les acteurs du réseau.

Le potentiel de la blockchain pour les entreprises

Pour les entreprises, c’est un nouveau pas vers une plus grande effectivité, transparence et sécurité au sein d’un réseau commerciale. En termes d’applications, ce système décentralisé offre un large éventail de champs d’applications, au-delà du domaine monétaire.

Blockchain France (2016) catégorise trois utilisations possibles de la blockchain :

  • Les applications de transfert d’actifs. Il s’agit d’utiliser la technologie pour échanger des unités monétaires telles que les actions et obligations.

  • Les applications de la blockchain comme registre. Elle offre une meilleure visibilité des mouvements de produits et d’actifs.

  • Les "smart contracts". il s’agit de programmes autonomes. Les conditions et termes d’un contrat entre un acheteur et un vendeur sont inscrits directement dans les lignes de code, sans besoin d’intervention humaine après leur lancement.

Tous les acteurs de l’écosystème peuvent y trouver leur compte, des banques à l’industrie agro-alimentaire et à la distribution, pour ce qui est des applications du secteur privé.

Les entreprises en particulier y trouveront un enjeu compétitif et juridique, voire un défi écologique, sur la voie d’un nouveau web. Il s’agira alors de comprendre les dessous des techniques cryptographiques, en constante évolution.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp