25% de réduction pour les nouveaux utilisateurs sur toutes les formules. Jusqu'au 27/01/2019. Code promo : JANVIER19

Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Capital social
  2. Apport en nature
  3. Commissaire aux apports
  4. Apport en industrie

Apport en numéraire - Qu'est ce qu'un apport en numéraire ?

Les apports en numéraire désignent les montants en argent que les associés apportent au capital social d'une entreprise.

Debitoor t'aide à monter et faire prospérer ton entreprise. Et comme chaque entreprise est unique, nous mettons à ta disposition une palette de modèles de factures personnalisables !

Un apport en numéraire correspond aux liquidités, aux fonds que les associés injectent dans l'entreprise au moment de la création de son capital social, ou lors d'une augmentation de capital ultérieure.

En cas de besoin, notre partenaire peut t'accompagner dans l'augmentation de ton capital en quelques clics.

Les différents types d'apport

Il existe en fait deux catégories d'apports au capital social :

  • les apports en numéraire - liquidités injectées dans l'entreprise, par chèque ou virement bancaire.
  • les apports en nature - les biens mobiliers ou immobiliers dont la propriété est transférée à l'entreprise.

Généralement, ces apports se font en contrepartie de parts ou d'actions dans l'entreprise nouvellement créée.

Une troisième catégorie d'apports existe, appelée apports en industrie : il s'agit de connaissances, compétences, savoir-faire, réseaux de relations, qui ne sont pas comptabilisés dans la valeur du capital social.

L'apport en numéraire

Un apport en numéraire, autrement dit un l'injection de fonds par un associé, peut être placé :

  • sur un compte bancaire au nom de la société,
  • auprès d'un notaire,
  • à la caisse des dépôts et consignations (CDC).

L'apport en numéraire est alors bloqué jusqu’à l’immatriculation de la société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Selon le statut de la société créée, il est possible de ne commencer par verser ("libérer") qu'une partie des apports en numéraire du capital social :

  • SARL et EURL : obligation de libérer au moins 20% des apports en numéraire dès la définition du capital social,
  • SA, SAS et SASU : obligation de libérer au moins 50% des apports en numéraire dès la définition du capital social.

Dans tous les cas, les associés de l'entreprise devront injecter la part restante dans les 5 années qui suivent la création de l'entreprise.

Debitoor et la création d'entreprise

Que tu te lances à la tête d'une TPE, d'une PME ou que tu sois un micro-entrepreneur, Debitoor est là pour t'accompagner dès les premiers pas de ton entreprise. Et ça commence par la création de cette dernière : tu peux confier la création de ton entreprise en ligne à notre partenaire en quelques clics.

Pour démarrer, tu as injecté des fonds, apporté des savoir-faires ou transféré des biens immobiliers à ton entreprise.

Debitoor est un logiciel de facturation qui t'épaule dans la gestion de tes factures et de ta comptabilité : la base pour une entreprise saine et rayonnante !

Ta facturation très simplement