Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Actif
  2. Bilan
  3. Comptabilité générale
  4. Valeur comptable

Coût historique - Qu’est-ce que le coût historique ?

En comptabilité, le coût historique désigne le coût original d’un actif, ou bien d’une entreprise.

Inscrire le coût historique des actifs au bilan fait partie des opérations de gestion des actifs de ton entreprise.

Le principe du coût historique est un principe comptable français clé.

Que désigne le coût historique ?

En pratique, le coût historique peut faire référence à différentes valeurs.

Plus précisément, c’est la manière dont l’entreprise a acquis l’actif qui définit ce à quoi le coût historique correspond.

Coût historique d’un actif acheté par l’entreprise

Si l’actif a été acheté par l’entreprise, alors le coût historique de cet actif fait référence à son coût d’acquisition, c’est-à-dire le prix que l’entreprise a payé lors de son achat.

Coût historique d’un actif obtenu gratuitement

Si l’actif a été obtenu gratuitement par l’entreprise, par exemple via le don d’un tiers, alors le coût historique de cet actif est sa valeur vénale.

En d’autres termes, le coût historique est alors la valeur à laquelle l’actif pourrait être vendu.

Coût d’historique d’un actif produit par l’entreprise

Lorsqu’un actif a été produit par l’entreprise elle-même, le coût historique est égal au coût de production de ce produit.

Le principe du coût historique

Ce principe implique que les actifs de l’entreprise sont inscrits dans la comptabilité de l’entreprise à la valeur de leur coût historique.

Au cours du temps, cette valeur n’est pas ajustée; l’actif gardera donc toujours sa valeur initiale, même si celle-ci a depuis évoluée.

Ce principe a pour objectif de simplifier les opérations de la comptabilité. Il permet également de faciliter les comparaisons comptables entre entreprises.

Implications du coût historique

Le respect du principe du coût historique implique la non-prise en compte des variations de la valeur de l’actif.

Certains effets provoquant une variation de la valeur de l’actif sont donc ignorés. Par exemple, c’est le cas d’une appréciation ou dépréciation de la monnaie. C’est aussi le cas d’une hausse ou baisse du pouvoir d’achat, ou encore de l’inflation.

Par conséquent, le coût historique d’un actif est très souvent déconnecté de sa juste valeur, et la valeur de l’actif restera son coût historique dans la comptabilité de l’entreprise.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp