Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Actif
  2. Amortissement
  3. Immobilisation

Durée de vie utile d'un actif - Quelle est la durée de vie utile d'un actif ?

La durée de vie utile d'un actif correspond à la période durant laquelle l’actif sera opérationnel et servira au fonctionnement de l'activité de l'entreprise.

Dans le logiciel de facturation Debitoor, tu peux contrôler la dépréciation de la valeur de tes actifs, en gérant leur amortissement : simple, automatique, efficace !

Un actif immobilisé est un bien de l'entreprise qui n'est pas soumis au cycle économique à court terme.

En quoi consiste un actif immobilisé ?

Les bureaux, le mobilier, le matériel informatique, les véhicules, etc., sont des exemples d'actifs conçus pour appuyer l'activité de l'entreprise, et non pour générer des liquidités à court terme, contrairement aux actifs courants.

Tous les actifs immobilisés ont une durée de vie utile : au moment de leur achat, on fixe la période pendant laquelle ils seront utilisés par l'entreprise. Cette durée est très généralement exprimée en nombre d'années.

Comment connaître la vie utile d'un actif ?

En comptabilité, on parle généralement de durée de vie utile estimée. Une entreprise s'appuie sur son expérience antérieure (ou l'expérience d'autres sociétés) pour déterminer la durée de vie utile d'un actif.

L'administration fiscale a élaboré un tableau d'estimation de la durée de vie utile maximale de la plupart des actifs. Cela permet aux entrepreneurs de calculer ce qui est déductible des impôts sur les sociétés.

La durée de vie utile et la dépréciation d'un actif

La durée de vie utile d'un actif est étroitement liée au concept de dépréciation.

En effet, pour calculer la dépréciation ou l'amortissement d'une immobilisation, il est essentiel de connaître (ou de fixer) sa durée de vie utile, ainsi que sa valeur résiduelle.

Pour déprécier un actif et connaître son taux d'amortissement annuel (c'est-à-dire la valeur qu'il perd d'année en année), il existe différentes méthodes.

La plus répandue est la méthode linéaire, qui consiste à soustraire à la valeur de l'actif (le montant payé pour son acquisition) la valeur résiduelle, et à diviser le résultat par la durée de vie utile :

Montant de l’amortissement = (valeur de l'actif - valeur résiduelle) / durée de vie

Enfin, il convient de noter que la durée de vie utile d'un actif peut être prolongée si des réparations ou des améliorations (telles que des machines) ont été apportées à l’actif.

La vie utile dans un logiciel de facturation

Debitoor te permet de gérer l'ensemble de ta facturation, et donc de calculer l’amortissement des actifs : le calcul est automatisé, dès lors que la durée de vie utile et la valeur résiduelle sont connues.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp