Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Actif
  2. Amortissement
  3. Cycle de vie d'un produit

Valeur résiduelle - Qu'est-ce que la valeur résiduelle ?

La valeur résiduelle consiste en une estimation de la valeur d'un actif, une fois qu'il devient obsolète ou n'est simplement plus utile à une entreprise.

Le logiciel de facturation Debitoor facilite la vie des micro-entrepreneurs, en les aidant à gérer la valeur de leurs actifs. Qui a dit que gérer son entreprise devait être compliqué ?

La valeur résiduelle peut aussi être appelée valeur nette comptable.

Pourquoi la valeur résiduelle est-elle importante ?

En comptabilité, le coût d'une immobilisation est enregistré comme une dépense récurrente, sur toute sa durée d'utilité, plutôt que comme un coût unique.

Ce processus de perte de valeur du bien, et de répartition de son coût sur l'ensemble de sa durée de vie utile, est appelé amortissement ou dépréciation : La dépréciation désigne donc la perte de valeur des actifs corporels, au fil du temps et de leur utilisation.

Pour calculer avec précision l'amortissement ou la dépréciation d'un actif, il s'agit de savoir :

  • combien a coûté l'actif à l'achat ?
  • quelle est sa durée de vie utiles estimée, et donc combien de temps peut-il être opérationnel ?
  • combien l'actif vaudra au moment de sa revente ou de sa destruction (du fait de son inutilité pour l'entreprise) ?

Comment calculer la valeur résiduelle

De nombreux actifs disposent d'une valeur résiduelle de 0 euros, en particulier les actifs qui seront conservés jusqu'à leur destruction naturelle et les actifs ne pouvant pas être vendus, à l'issue de la période.

Si tu prévois de vendre l'actif à la fin de sa vie utile, la valeur résiduelle est donc le montant auquel tu peux espérer le vendre.

En effet, si tu prévois de vendre l'actif dans quelques temps, il te faut estimer sa valeur résiduelle en prenant en compte des facteurs tels que l'usure et l'innovation technologique, qui vont affecter la valeur de l'actif.

S'il est trop difficile de déterminer la valeur résiduelle ou si elle s'avère insignifiante, il n'est pas nécessaire de l'inclure dans les calculs sur la dépréciation ou l'amortissement.

Au lieu de cela, tu peux déprécier le coût total de l'immobilisation sur sa durée de vie utile, et donc estimer sa valeur résiduelle à 0.

Si l'actif est revendu plus cher que sa valeur résiduelle, il faut l'enregistrer comme un gain. Si, en fin de compte, la valeur résiduelle est inférieure à celle qui avait été calculée à l'origine, la différence doit être enregistrée comme une perte.

Debitoor et le calcul de la valeur résiduelle

Debitoor te permet de gérer ta facturation et de suivre la valeur de tes actifs immobilisés, en toute simplicité. Lorsque tu crées une nouvelle dépense, tu as la possibilité de la marquer comme un actif.

Entre ensuite sa valeur résiduelle et la durée de vie utile estimée pour cet actif, puis laisse Debitoor faire le reste ! En utilisant la dépréciation linéaire, Debitoor répartira automatiquement le coût de l'actif sur sa durée de vie utile.

Ta facturation très simplement