Lexique

Les termes comptables expliqués de manière simple

Plus de 100 articles pour les entrepreneurs et auto-entrepreneur

  1. Actif
  2. Comptabilité
  3. Passif
  4. Amortissement
  5. Méthode de dépréciation
  6. Charge

Immobilisation - Qu'est-ce qu'une immobilisation ?

Les immobilisations sont des actifs que l'entreprise possède sur une longue durée et ne destine pas à la revente.

Les immobilisations constituent des actifs pour l'entreprise. Et le tout n'est pas de savoir ce qu'est un actif, mais de savoir comment les bien comptabiliser. Et Debitoor t'épaule dans la gestion de ton activité.

Les immobilisations font partie des actifs de l'entreprise et s'enregistrent à l'actif du bilan. On peut aussi désigner les immobilisations sous le terme d'actifs immobilisés ou actifs non courants (selon les normes IFRS).

Différences entre immobilisations et stocks

Les immobilisations sont à différencier des stocks. On différencie une immobilisation d'un stock selon deux critères :

  1. La durée de l'utilisation de l'actif
  2. Ce à quoi on destine l'actif

Les stocks sont destinés soit à être revendus par l'entreprise, soit à être entièrement consommés au cours de l'activité de production.

Les immobilisations sont, elles, destinées à être conservées sur une longue durée par l'entreprise, au moins plusieurs exercices comptables. Elles seront utilisées durablement pour l'activité de production.

Différences entre immobilisations et charges

Les immobilisations augmentent la valeur du patrimoine de l'entreprise et produiront de la valeur également dans le futur.

Les charges n'augmentent pas le patrimoine de l'entreprise et ne produiront plus de valeur dans le futur. Les charges seront en revanche consommées durant l'activité de production, au cours de l'exercice comptable.

Les principaux types d'immobilisations

On distingue trois grandes catégories d'immobilisations: immobilisations corporelles, immobilisations incorporelles et immobilisations financières.

Immobilisations corporelles

Les immobilisations corporelles sont des actifs physiques. Ces actifs sont utilisés dans l'activité de production, pour la fourniture de biens ou services ou pour la location à des tiers via la méthode du crédit-bail. Il s’agit par exemple de matériel industriel, matériel de transport, bureaux, matériel informatique, terrain, bâtiments, etc.

Immobilisations incorporelles

Les immobilisations incorporelles sont des actifs sans substance physique. Il s'agit par exemple des brevets, des fonds de commerce, des logiciels - à l'instar du logiciel Debitoor, des frais de recherche-développement, etc.

Immobilisations financières

Les immobilisations financières sont des actifs de nature financière. Il s'agit par exemple de titres de participation, d'avances et prêts accordés, de dépôts de garantie, etc.

Ces immobilisations financières ne peuvent pas faire l'objet d'un amortissement sur plusieurs exercices comptables, mais en revanche, elles peuvent éventuellement faire l'objet de provisions.

Les actifs de type immobilisations incorporelles et corporelles perdent de leur valeur graduellement au cours de leur durée d'utilisation. Afin de tenir compte en comptabilité de cette perte de valeur des actifs, on doit réaliser une procédure d'amortissement.

Les actifs immobilisés faisant l'objet d'un amortissement doivent être enregistrés au bilan sur trois colonnes : montant brut, montant des amortissements cumulés et le montant net.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp