Guide pour les petites entreprises et les micro-entrepreneurs

Ton programme de facturation et de comptabilité

Comment ouvrir une boutique en ligne ?

Lorsque tu souhaites créer une entreprise en ligne, cela demande de la réflexion et surtout le respect de certaines exigences légales spécifiques afin d’être reconnu officiellement.

Ouvrir sa boutique en ligne

La mise en place d'une activité en ligne a des avantages non-négligeables et des inconvénients, bien sûr. Encore faut-il savoir lesquels 😊

Nous avons créé ce post afin de te clarifier l’esprit si l’envie de créer un site e-commerce te trotte depuis un certain temps. Tu pourras te lancer plus sereinement après cette lecture !

Quels en sont les avantages ?

Ils sont multiples. Nous pouvons notamment te citer :

  • Des économies financières considérables, pas de frais d’entretien d’un local, pas de loyer à payer,
  • Pas de frontières physiques, une boutique ouverte 24/24h, 7/7j, toute l’année,
  • Une publicité souvent moins coûteuse que par le canal traditionnel avec l’aide de bloggeurs ou d’influencers.

Les inconvénients ?

En voici quelques-uns afin de t’éviter de les affronter une fois le processus enclenché :

  • Une concurrence très importante et surtout une capacité des consommateurs à comparer instantanément tes tarifs ou services avec ceux de tes concurrents.
  • Développer une certaine confiance entre ton entreprise et les internautes afin de finaliser l’acte d’achat le plus facilement possible. Ce n’est pas toujours évident car les relations restent souvent digitales.

Les démarches à suivre

Les ingrédients de base dont tu as besoin pour ouvrir une boutique en ligne sont les suivants :

  • Un produit ou un service,
  • Un nom de domaine (www.laissetonimaginationsexprimer.com),
  • Choisir ton statut juridique : micro-entrepreneur, SARL, SA,
  • T’immatriculer (enregistrement auprès de l’INSEE et de la CNIL) pour obtenir ton SIRET,
  • Créer ton site web (Wix et Prestashop font très bien l’affaire pour ne citer qu’eux),
  • Choisir des formes de paiement sécurisées,
  • Trouver tes fournisseurs,
  • Sélectionner un transporteur (La Poste, DHL ou TNT par exemple) qui se chargera de l’acheminement de tes produits,
  • Rédiger les mentions légales et les conditions générales de vente.

Bien sûr, il ne faut pas tout mettre dans un mixeur et laisser opérer la magie. Comme pour la préparation de bons plats, il faut savoir les combiner dans leur juste mesure et au bon moment 😉

Allez, je te souhaite le meilleur et n’oublie pas, « C’est lorsque tu commences à marcher que le chemin apparaît ».


Ta facturation très simplement