You are here

Soldes Intermédiaires de Gestion - Qu'est-ce que les SIG ?

Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) permettent d'analyser les résultats de l'entreprise grâce à différents indicateurs.

Compliquée la comptabilité ? Oui, et c'est pourquoi le logiciel de facturation et de comptabilité Debitoor te simplifie la vie, regarde comment !

Ils se calculent en chaîne, à partir de la production et des ventes de l’entreprise. A chaque étape, on soustrait des charges pour aboutir au final au résultat net de l’entreprise.

Les éléments entrant dans le calcul des soldes intermédiaires de gestion sont les mêmes que ceux nécessaires au calcul du compte de résultat.

Dans un tableau de compte de résultat, les produits et charges sont présentés de manière comptable, en suivant les numéros de comptes de la nomenclature standard, alors que dans un tableau des SIG, ceux-ci sont présentés par catégories, et sont donc plus lisibles.

On peut inscrire les SIG soit :

  • sous la forme de pourcentage du chiffre d’affaires net
  • soit en valeur absolue

 

Calcul des soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Il faut calculer dans l’ordre :

La marge commerciale est la différence entre le prix de vente et le coût de revient d’un produit ou service.

La valeur ajoutée est une mesure de la richesse produite par l’entreprise à travers son activité.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) est ce que l’entreprise garde après avoir payé l’état ainsi que ses employés. Un EBE important est un indicateur de bonne performance économique.

Le résultat brut d’exploitation est l’EBE plus la prise en compte des amortissements et provisions. Cet indicateur tient donc compte de l’usure des actifs et des risques.

Le résultat exceptionnel mesure la différence entre produits et charges de nature extraordinaire.

Le résultat net est la différence entre TOUS les produits et TOUTES les charges. Il tient donc compte non seulement de l’exploitation, mais aussi des produits et charges de nature financière.  

Si le total des produits est supérieur au total des charges, le RN est positif, c’est-à-dire que l’entreprise réalise un bénéfice.
Le résultat net est négatif si le total des produits est inférieur au total des charges, il y a perte.

A noter: Il est aussi possible de calculer le RN à partir d’un autre indicateur, la Capacité d’autofinancement (CAF). La formule pour trouver le RN est alors :

Résultat net = CAF - dotation aux amortissements et aux provisions + reprises sur provisions

 

Formules de calcul détaillées des soldes Intermédiaires de gestion:

Si tu as besoin d’aide pour le calcul détaillé des Soldes Intermédiaires de Gestion successifs, voici les formules détaillées que tu peux utiliser.

Production de l’exercice = Production vendue + Production immobilisée + Production stockée

Marge commerciale = Ventes de marchandises Coût d’achat des marchandises vendues

Valeur ajoutée = Production de l’exercice + Marge commerciale Consommation par des tiers

Excédent brut d’exploitation EBE = Valeur Ajoutée + Subventions d’exploitation Charges du personnel Impôts et taxes

Résultat d’exploitation = Excédent brut d’exploitation + Autres produits d’exploitation + Reprises sur amortissement et provisions d’exploitation + Transferts de charges d’exploitation  Autres charges d’exploitation Dotation aux amortissements et provisions d’exploitation

Résultat financier = Produits financiers Charges financières

Résultat courant avant impôt RCAI = Résultat d’exploitation + Résultat financier

Résultat exceptionnel = Produits exceptionnels Charges exceptionnelles

Résultat net de l’exercice = Résultat courant avant impôt RCAI + Résultat exceptionnel Impôt sur les bénéfices Participation salariale

 

Utilité des Soldes Intermédiaires de Gestion

Les SIG permettent une analyse plus détaillée et plus complète que la simple analyse du compte de résultat. Grâce aux SIG, on peut décomposer le résultat de l’entreprise afin de mieux distinguer :

  • ce qui relève de son activité ordinaire et de sa construction financière
  • ce qui est une conséquence d’éléments extraordinaires (par exemple une vente exceptionnelle)

Le diagnostic financier est alors plus précis et facilite l’analyse des différents facteurs contribuant au résultat final de l’entreprise.

A noter: Si on les calcule en pourcentages du résultat, les SIG permettent des comparaisons entre entreprises.

 

Tableau des Soldes Intermédiaires de Gestion
Chiffre d'affaires
- Coût d'achat des marchandises vendues
= Marge commerciale
Production Vendue
+ Production immobilisée
+ Production stockée
= Production de l'exercice
Production de l'exercice
+ Marge commerciale
- Consommation de l'exercice en provenance des tiers
= Valeur Ajoutée (VA)
VA
+ Subventions d'exploitation
- Charges du personnel (Salaires et charges sociales)
- Impôts taxes et versements assimilés
= Excédent Brut d'Exploitation (EBE)
EBE
+ Autres produits d'exploitation
- Autres charges d'exploitation
+ Reprise sur amortissements et provisions d'exploitation
+ Transfert de charges d'exploitation
- Dotations aux amortissements et provisions d'exploitation
= Résultat d'exploitation
Produits financiers
+ Charges financières
= Résultat financier
Résultat d'exploitation
+ Résultat financier
= Résultat Courant avant impôt (RCAI)
Produits exceptionnels
+ Charges exceptionnelles
= Résultat exceptionnel
RCAI
+ Résultat exceptionnel
- Impôts sur les bénéfice
- Participation salariale
= Résultat Net de l'exercice