You are here

Compte de résultat - Qu'est-ce qu'un compte de résultat?

Le compte de résultat est un document comptable obligatoire qui présente l'ensemble des produits et des charges d'une entreprise pour une période donnée.

Debitoor te donne un coup de pouce pour faire ta comptabilité. Le logiciel génère automatiquement ton compte de résultat à partir de tes dépenses et de tes recettes.

Que contient le Compte de résultat ?

Le compte de résultat récapitule tous les flux qui ont impacté positivement ou négativement le patrimoine de l'entreprise au cours d'une période donnée: 

  • Les charges payées qui ont enlevé de la valeur à l'entreprise
  • Les produits obtenus qui ont apporté de la valeur à l'entreprise

Tout comme le bilan, le compte de résultat, se présente sous la forme de deux colonnes, les charges à gauche et les produits à droite. Les totaux des deux colonnes doivent être égaux. 

Les flux du compte de résultat indiquent des augmentations et des diminutions de valeur pour l'entreprise.

Les charges et les produits du compte de résultat se divisent en trois catégories:

  1. Charges et produits d'exploitation
  2. Charges et produits financiers
  3. Charges et produits exceptionnels

 

Les charges du compte de résultat

Les charges du compte de résultat se divisent en charges d'exploitation, charges financières et charges exceptionnelles.

Les charges d'exploitation

Les charges d'exploitation regroupent typiquement:

  • Les achats de marchandises, fournitures et matières premières
  • Les variations des stocks
  • Les autres charges (location, entretien et réparation, frais divers, publicité...)
  • Les impôts et taxes liés à l'exploitation
  • Les charges de personnel (salaires, cotisations sociales...)
  • Les dotations aux amortissements et provisions d'exploitation

Les charges financières

Les charges financières, généralement moins importantes que les charges d'exploitation, comprennent généralement:

  • Les intérêts bancaires
  • Les escomptes accordés
  • Les dotations aux amortissements et provisions financières
  • Les différences négatives de change

Les charges exceptionnelles

Les charges exceptionnelles, au caractère unique et non liées à l'activité d'exploitation, comprennent typiquement:

  • Des pénalités et amendes
  • Des subventions accordées
  • Des rappels d'impôts
  • Des moins-values sur des cessions d'actifs

 

Les produits du compte de résultat

Les produits du compte de résultat se divisent en produits d'exploitation, produits financiers et produits exceptionnels. Nous donnons ci-dessous des exemples typiques de ce que regroupent ces catégories de produits.

Les produits d'exploitation

  • Les produits des ventes de marchandises
  • Les produits des ventes de biens et de services
  • Les reprises sur provisions et amortissements
  • Les autres produits d'exploitation (subventions...)

Les produits financiers

  • Les escomptes obtenus
  • Les revenus de prêts accordés
  • Les revenus issus de titres de participation
  • Les différences positives de change

Les produits exceptionnels

  • Les remboursements d'impôts
  • Les pénalités perçues sur les règlements des ventes
  • Les plus-values sur des cessions d'éléments d'actif

A quoi sert le Compte de Résultat ?

A l'issue de chaque exercice comptable, l'entreprise est tenue d'établir son compte de résultat, accompagné du bilan et de l'annexe. Il s'agit de documents de synthèse permettant d'évaluer la performance de l'entreprise.

Le compte de résultat sert à informer les parties internes mais aussi externes à l'entreprise au sujet de la santé financière de celle-ci et de la rentabilité de son exploitation.

Plus précisément, le compte de résultat permet de mesurer si, au cours de la période comptable qui vient de s'écouler, l'entreprise s'est enrichie ou, au contraire, a perdu de la valeur.

Le compte de résultat ne concerne qu'un seul exercice comptable donné, et ne tient pas compte de ce qui s'est passé au cours des exercices précédents. Il permet de comprendre par quels mouvements comptables, on a abouti au résultat net.

 

Le Résultat dans le Compte de Résultat

En calculant la différence entre les produits d'exploitation et les charges d'exploitation, on obtient le résultat d'exploitation. De la même manière, en calculant la différence entre produits financiers et charges financières, on obtient le résultat financier, tandis que en soustrayant les charges exceptionnelles aux produits exceptionnels, on trouve le résultat exceptionnel.

En additionnant le résultat d'exploitation, le résultat financier et le résultat exceptionnel, on obtient le résultat net de l'entreprise. On retrouve ces différents résultats dans les soldes intermédiaires de gestion dont ils font partie.

Si les charges sont supérieures aux produits, le résultat sera négatif, autrement dit l'entreprise réalise une perte. On inscrit alors le montant de la perte en bas de la colonne des produits, afin d'équilibrer les deux colonnes du compte de résultat.

Si les produits sont supérieurs aux charges, le résultat sera positif, c'est-à-dire que l'entreprise réalise des bénéfices. On doit alors reporter le bénéfice tout en bas dans la colonne des charges, pour obtenir l'égalité des totaux des charges et des produits.

 

Différence entre Bilan et Compte de résultat

Il s’agit de deux documents obligatoires essentiels mais à vocation différente.

Points communs :

  • Ils représentent tous les deux l’activité de l’entreprise.
  • Ils sont établis lors de la clôture de l'exercice comptable.
  • Ils ont chacun deux colonnes.
  • Leurs deux colonnes doivent être équilibrées, c’est-à-dire égales.

Et les différences ?

  • Le bilan montre la situation finale des actifs et ressources de l’entreprise. Comme une unique photo finale de l’état de la société.
  • Le compte de résultat montre tous les mouvements qui ont eu lieu au cours du dernier exercice comptable. 

 

Pour aller plus loin

A partir des données du compte de résultat, on pourra calculer un autre indicateur important, le seuil de rentabilité. Le seuil de rentabilité d'une entreprise est le montant de chiffre d'affaire nécessaire à atteindre pour que le résultat soit nul.

C'est aussi à partir du compte de résultat que l'on calculera la capacité d'autofinancement, qui permettra ensuite de calculer notamment la capacité de remboursement d'emprunts.