Entrepreneurs et TPE, connaissez-vous le microcrédit professionnel ?

Si tu souhaites créer ou développer une activité commerciale mais ne dispose que d’un faible revenu et d’une capacité de remboursement trop faible pour pouvoir solliciter un crédit auprès d’une banque, le microcrédit professionnel peut être une solution alternative de financement de ton projet entrepreneurial.

image réprésentant des billets de banque pour l'article de blog sur le microcrédit professionnel

D’après une récente étude du Réseau Européen de la Microfinance (REM), la France est le troisième distributeur de microcrédit en Europe en termes de nombre de prêts accordés.

Qu’est-ce que le microcrédit professionnel ?

Le microcrédit constitue l’une des composantes du secteur de la microfinance.

Le microcrédit professionnel est à distinguer du microcrédit personnel. Ces deux instruments ont en commun d’être associés à un accompagnement des bénéficiaires. Ce sont donc des solutions alternatives pour permettre aux personnes de faibles ressources porteurs d’un projet personnel ou professionnel de bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire traditionnel.

Ces dernières années, les microcrédits professionnels ont financé majoritairement des projets de création d’entreprises dans les secteurs du commerce, de la réparation et des services.

Ce type de financement bénéficie d’un mécanisme de garanties publiques notamment dans le cadre du Fonds de Cohésion Sociale. Aussi, comme nous l'avons mentionné, il ne s'agit pas que d'un prêt. En effet, le financement est associé à un accompagnement ciblé des bénéficiaires qui contribue fortement à la réussite des projets et à la pérennité des entreprises créées.

Qui peut bénéficier du microcrédit professionnel ?

Tous les entrepreneurs peuvent potentiellement bénéficier du microcrédit professionnel. Ce financement s’adresse aux personnes qui veulent créer ou reprendre une entreprise, quel que soit le secteur d’activité et leur statut.

Les seules conditions sont qu’ils n’aient pas accès au financement bancaire classique, que leur activité s’exerce en France et qu'ils trouvent un garant.

De là, on distingue deux types de microcrédits professionnels.

Le microcrédit à « caractère général »

Ce prêt est accordé à une entreprise de petite taille par un établissement de crédit ou un organisme habilité. Il permet de financer des entreprises telles qu'une entreprise individuelle, un micro-entrepreneur ou une société, pour leur création, leur reprise ou leur développement.

Le microcrédit à « caractère de fonds propres »

Il s'agit d’un financement complémentaire. Il permet de renforcer les fonds propres des créateurs d’entreprises et de leur offrir un levier pour l’obtention d’un prêt bancaire auprès d'institutions traditionnelles.

Il est accordé par un établissement de crédit ou une association spécialisée aux entreprises telles que l'entreprise individuelle, la micro-entrepreprise ou la société, ou à des entrepreneurs. Aussi, ce financement fait l'objet d'une close de subordination.

Les modalités et conditions de remboursement d'un microcrédit professionnel

Les modalités d'acquisition et de remboursement d'un microcrédit professionnel sont assez simples.

Modalités

Pour effectuer une demande de microcrédit, il te faut t'adresser à un organisme habilité. La France compte trois principaux opérateurs de microcrédits professionnels :

1) L’ADIE est le principal organisme de microcrédit professionnel en France, c'est une association de microfinance reconnue d’utilité publique. Depuis 1989, elle finance et accompagne des entreprises en devenir ou qui se développent avec à la tête de ces projets des personnes de faibles revenus. Il faut, pour en bénéficier, déposer une demande de microcrédit auprès de l'organisme.

2) Un autre réseau accompagnant est la France Active, un mouvement d’entrepreneurs engagés pour une société plus solidaire.

3) Créer en 1985, il y a également Initiative France qui finance de nombreux entrepreneurs pour qu'ils créent ou reprennent des entreprises.

En plus de ces réseaux principaux, depuis 2010, tout particulier peut faire un don par internet en faveur d’un projet de microcrédit. Des plateformes en ligne proposent des services de financement de micro-prêts solidaires.

Il est également possible de solliciter un microcrédit auprès de réseaux bancaires agréés par le fonds de cohésion sociale créé par l’État en 2005 et dont la gestion est confiée à la caisse des dépôts et consignations.

Afin de connaître l'ensemble des organismes habilités à octroyer des microcrédits professionnels sur le territoire, tu peux te tourner vers les chambres de commerce et les chambres des métiers.

Remboursement

Le microcrédit professionnel ne peut pas dépasser 10 000€. C'est un prêt rémunéré par un intérêt plus ou moins égal à 5% sur une période qui n'éxède pas 36 mois à 48 mois selon les organismes sauf si ces organismes prêteurs accordent un différé de remboursement. À titre d’exemple, l'ADIE propose des taux fixes à 7,50%.

Écrit par Audrey PereiraAudrey Pereira, 4 Juillet 2019 dans Général Trucs et astuces

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp