Tous les articles

As-tu toujours désiré devenir ton propre patron ?

auto-entrepeneur-fille-ordinateur.png

L'auto entrepreneuriat a fait son apparition en France le 1er Janvier 2009, et a ouvert la voie à toutes les personnes désirant voler de leurs propres ailes. Que tu ais le goût pour la vente, l'âme d'un businessman ou le talent d'un créateur, il est désormais possible de monter ta propre entreprise et de devenir auto-entrepreneur.

Toute personne peut, sous quelques conditions, devenir auto-entrepreneur.

Que tu sois par exemple en recherche d’un emploi et que tu souhaites te lancer dans ta propre activité, ou si tu es un salarié du secteur privé, un fonctionnaire ou un retraité qui souhaite développer une activité secondaire en complément de son salaire, ou de sa retraite. Ou encore si tu es un étudiant, bouillonnant d’idées ingénieuses et que tu aspires à créer ta première activité alors même que tu poursuis tes études.

En revanche, avant de devenir auto-entrepreneur, il convient de vérifier que ce régime est adapté à ta situation.

En effet certaines professions ne peuvent pas être exercées sous le régime auto-entrepreneur. Il faut aussi savoir que le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser certains seuils. Et selon les cas, une qualification peut être obligatoire.

Aussi, nous t’invitons à bien t’informer sur le régime auto-entrepreneur. Dans ce cadre, tu peux te rapprocher de ta Chambre de commerce et d’industrie, de ta Chambre de métiers et de l’artisanat ou de ton Urssaf (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales).

Quelles conditions pour devenir auto-entrepreneurs?

L’entreprise individuelle doit relever du régime fiscal de la micro-entreprise, c’est-à-dire réaliser un chiffre d’affaires qui ne doit pas dépasser pour une année civile complète :

  • 81 500€ pour une activité de vente de marchandises d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour des prestations d’hébergement, à l’exception de la location de locaux d’habitations meublés dont le seuil est de 32 600€.

  • 32 600€ pour les prestations de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC).

L’entreprise est en franchise de TVA, de plus, avec la création de ton auto entreprise, le calcul des cotisations sociales est plus simple à effectuer. Celles-ci seront payées en fonction des gains obtenus au cours de la période fixée (sur le mois ou le trimestre).

Comment adhérer au statut auto-entrepreneur?

Le plus simple et le plus rapide est de remplir le formulaire de déclaration d’activité spécifique auto-entrepreneur que tu peux trouver et transmettre en ligne sur www.lautoentrepreneur.fr, en joignant un justificatif d’identité. Sinon, la déclaration d’activité peut être imprimée sur www.lautoentrepreneur.fr et confiée au centre de formalités des entreprises (CFE) avec un justificatif d’identité; ou directement effectuée auprès du centre de formalités des entreprises. Tu seras officiellement un « Auto-Entrepreneur de France » après quelques jours (10 jours au grand maximum) et tu pourras commencer ton activité commerciale.

Conserve bien le numéro de SIREN car il doit être indiqué sur tous les documents commerciaux et factures de l'auto entrepreneur.

Bon à savoir : Si tu décides d’arrêter ton activité d’auto-entrepreneur pour en reprendre une autre quelques mois ou années plus tard, ton numéro de SIREN restera toujours le même.

Voilà ! Tu as maintenant toutes les informations nécessaires pour accomplir les démarches essentielles pour devenir un auto-entrepreneur. Note bien que les réglementations peuvent changer à tout moment, il est donc important de se tenir au courant des nouvelles permutations. Beaucoup d’autres articles viendront s’ajouter à celui-ci suivant l’actualité des auto-entrepreneurs, nous t’invitons donc à revenir régulièrement sur le blog de Debitoor pour plus d’informations utiles et pratiques !

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp