Tous les articles

Quand dois-je rédiger ma facture ?

Félicitations ! Tu viens de recevoir une commande ! Tu fournis des biens ou services, et ton client est sans doute satisfait ! Et quoi ? Alors, c'est tout ?

Bien sûr que non.

Quand rédiger une facture, logiciel de facturation

L'élément le plus important qui manque à cela, c'est que tu souhaites être payé pour ton travail. Et pour cela, il te faut d'abord commencer par préparer une facture. Car sans facture, pas d'argent. Pas de façon légale, tout du moins ! C'est aussi simple que ça.

Mais quel est le meilleur moment pour faire une facture ? Voici 3 astuces pour choisir le bon timing.

1. N'attends pas

Il n'y a pas à tergiverser : envoie la facture directement après que la commande ait été validée, ou juste après la livraison du bien ou de la prestation de service. C'est seulement à partir du moment où il disposera d'une facture en bonne et due forme, que ton client sera enclin à te régler ce qu'il te doit.

Et même si cela peut sembler d'une évidente évidence, beaucoup d'entrepreneurs hésitent ou tardent à produire une facture. C'est vrai que c'est un travail fastidieux, et sans doute pas l'aspect le plus folichon de ton activité. Mais négliger la facturation est une mauvaise idée.

Avec un logiciel de facturation comme Debitoor, créer des factures n'est plus une corvée (ou alors une petite seulement !). Eh oui, car tu peux créer des envoyer des factures en ligne en l'espace de quelques secondes, en toute simplicité. Les descriptions de tes produits et les coordonnées de tes clients sont déjà enregistrées, tu n'as pas à te casser la tête à les ré-entrer à chaque nouvelle facture. Cela t'économise du temps, évite des erreurs et ralentit l'apparition de cheveux blancs sur ta tête d'entrepreneur. Bien des coiffeurs recommandent Debitoor à leurs clients !

2. Indique toujours précisément quelle est l'échéance

Chez Debitoor, des utilisateurs nous demandent parfois comment dissimuler la date d'échéance, pour qu'elle n'apparaisse plus sur leurs factures en ligne.

Pas une bonne idée non plus.

Non seulement, faire figurer une date d'échéance est une obligation légale, et c'est la seule façon que tu as de t'assurer que ton client te paiera dans des délais raisonnables. Et précis.

Paiement comptant, paiement à réception (délai d'une semaine en général), avec le délai classique de 30 jours, ou encore négocié (60 jours de date à date, ou 45 jours fin de mois) : il est des quantités de façon de s'arranger avec son client sur la date d'échéance. Et quelle qu'elle soit, il est indispensable de la spécifier !

3. Rédige des factures partielles

Pour les projets relativement volumineux qui s'étendent sur de longues périodes, tu peux te mettre d'accord avec ton client sur le fait de ne pas créer une facture totale, mais de générer des factures partielles, qui portent sur telle période ou tel degré d'avancement du projet.

De cette façon, tu n'attendras pas indéfiniment les sommes qui te sont dues. Et tu t'évites les risques de déconvenues.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp