Travailleur indépendant à l'étranger ? 5 astuces pour aider ton entreprise à bien fonctionner

Non seulement tu vis dans un pays différent de celui dans lequel tu as grandi, mais tu as également décidé de devenir travailleur indépendant. Prendre autant d’aspects de ta vie entre tes mains peut être passionnant… voire quelque peu épuisant !

image globe terrestre, entreprendre à l'étranger

Lorsque tu opères dans un pays dont tu ne connais peut-être pas tout, tu dois tenir compte de nombreux éléments, de la culture d'entreprise aux réglementations locales en passant par les dépenses et le marketing. Avec tant de choses à considérer, il est important de prendre des décisions qui peuvent affecter de manière significative ton temps, ton efficacité et, si je puis dire, ta santé mentale !

Heureusement, de nombreuses ressources ont été conçues pour répondre exactement à tes besoins. Des applications mobiles aux logiciels basés sur le cloud, les fournisseurs prennent en compte la mondialisation croissante des individus et des entreprises et conçoivent leurs produits en conséquence.

1) Fait tes recherches

Je sais, je sais. C’est quelque chose que tu as déjà entendu. Tu dois donc savoir à quel point c'est important. Les manières de procéder, les règles sont différentes dans ton pays d'adoption. Mais quand je parle de recherches, je ne parle pas seulement de la fiscalité et du droit (bien que ceux-ci soient importants - nous en parlerons plus tard).

Je parle également de la concurrence et des études de marché nécessaires au démarrage d’une entreprise. Si une grande partie de ces informations sont dans la langue locale, tu auras peut-être besoin d’utiliser certains services de traduction (ou de bien déchiffrer Google Traduction), car elles risquent d'être un peu techniques.

image pc et booknote pour bien conduire ses recherche d'activités professionelles

Comme pour toute entreprise, quel que soit son emplacement, une bonne compréhension du marché, de tes concurrents et de tes clients potentiels peut contribuer à la réussite de ton entreprise.

2) Détermine les besoins de ton entreprise

Auras-tu besoin de matières premières ? de louer des machines ? Qu'en est-il des bureaux ? Ça semble être des questions évidentes, mais il est facile de négliger certaines choses auxquelles tu as l’habitude de faire face dans ton pays d’origine, mais qui pourraient se révéler plus complexes dans ton nouveau chez toi.

Des permis ou licences spéciaux peuvent être appliqués et leur traitement peut souvent prendre beaucoup de temps, selon l'endroit où tu te trouve. Ton statut de travailleur indépendant devrait également être examiné – dois-tu t’inscrire tout de suite ? Qu'en est-il de l'enregistrement de la TVA ? Est-ce obligatoire ou y a-t-il un seuil ?

Une fois que tu sauras ce dont tu auras besoin pour organiser ton activité professionnelle, tu seras sur la bonne voie pour démarrer plus sereinement.

3) Trouvez les bons outils pour ton entreprise

Il y a beaucoup d'options à l'heure actuelle et de multiples ressources pour les travailleurs indépendants. La phrase "Il y a une appli pour ça" est d’ailleurs tellement utilisée qu’elle en devient moins drôle. Parmi les outils courants dont la plupart des entreprises ont besoin dès le départ, citons :

  • CMS (système de gestion de contenu) : Bien qu'il existe des alternatives populaires, WordPress régit cette catégorie. C'est une ressource facile pour créer et gérer le contenu de votre site web.

  • Logiciel de facturation : Nous travaillons à ce que Debitoor fournisse un service de facturation intuitif et pratique. Le logiciel (aussi sur smartphone et tablette) permet de créer et d'envoyer des factures professionnelles en moins d'une minute.

  • Logiciel de comptabilité : La comptabilité peut devenir compliquée, mais pas insurmontable. Debitoor propose un logiciel de comptabilité simple qui te permet de gérer tes revenus et dépenses, même en déplacement.

  • Système de paiement au point de vente / en ligne : Fournir aux clients un moyen simple de payer en ligne peut signifier être payé plus rapidement. SumUp fournit non seulement une option de paiement en ligne, mais également en personne avec un lecteur de carte portable et facile à utiliser.

  • Système de gestion de la relation client (Customer Relationship Management) : SalesForce est un logiciel dont beaucoup ont entendu parler - il s’agit sans doute du système le plus populaire pour la gestion des pistes, des clients existants, des suivis potentiels, etc.

  • Communication interne : Si tu as des employés, les groupes WhatsApp ou les e-mails peuvent décliner rapidement. Slack fournit une plate-forme simple pour une communication interne transparente au sein de ton entreprise.

  • Communication externe : Tu souhaites envoyer des emails ou des newsletters régulières ? Après t’être assuré de respecter le GDPR, tu peux facilement configurer et gérer des campagnes par courrier électronique via MailChimp.

Bien sûr, il existe de nombreuses alternatives pour chacun d’eux et il est important de trouver les outils qui conviennent le mieux à ton entreprise.

appli smartphone pour gérer sa comptabilité

4) Utilise toutes tes ressources

Vivre à l'étranger est un premier défi. Diriger une entreprise à l'étranger peut soulever un ensemble d'autres défis et d'obstacles. Dans cette optique, le réseautage peut être important et cela ne change pas d'un pays à l'autre.

Ton voisin a-t-il un ami qui dirige une entreprise textile capable de fournir des matières premières? Es-tu en bons termes avec le boulanger local dont le partenaire dirige une entreprise de marketing? Ces types de relations peuvent te fournir certaines ressources nécessaires au démarrage d’une entreprise, potentiellement à un prix avantageux.

5) N'ai pas peur de poser des questions

Après tout, il est préférable de savoir dans quoi tu t'engages, en particulier quels règlements s'appliquent à ton entreprise et s'il existe des pratiques comptables à suivre. En matière de facturation et de comptabilité simple, si tu travailles avec Debitoor, tu as accès à une assistance gratuite quand tu en as besoin :).

Écrit par Audrey PereiraAudrey Pereira, 30 Octobre 2018 dans Commerce international

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp