Tous les articles

Se lancer dans l'entrepreneuriat

Se lancer dans l’entrepreneuriat est une envie que beaucoup de gens ont, grande ou petite. La majorité cependant ne se lancera jamais dans ce projet entrepreneurial de commencer son propre business, sa propre activité économique.

comment-se-lancer-dans-l'entrepreneuriat

Il n’y a pas de guide parfait que l’on peut suivre pour assurer la réussite en entrepreneuriat, tout ce que l’on peut faire c’est se préparer au mieux possible et comprendre les enjeux d’un tel projet.

L’entrepreneuriat, c’est pour qui ?

En théorie, se lancer dans l'entrepreneuriat est une possibilité que tout le monde possède. Néanmoins, il ne faut pas se lancer tête baissée. Le trait principal à avoir est, pour nous, la motivation/la volonté. Peu importe le type de projet entrepreneurial, il nécessitera beaucoup de travail et d’efforts, et te mettra à l'épreuve.

D’autres traits t'aideront également dans cette aventure :

  • L’organisation : un entrepreneur doit gérer son temps, ses tâches et son matériel le mieux possible. Une structure est cruciale.
  • La créativité : le monde du business est rempli d’idées et de projets, il vaut donc mieux apporter quelques chose d’innovant pour se démarquer.
  • L’humilité : un bon entrepreneur doit être ouvert d’esprit, accepter les critiques et nouvelles idées et savoir prendre du recul.
  • Le leadership : un entrepreneur se tiendra mieux si il n’est pas seul, encore plus si il persuade son entourage de le suivre et d'y mettre du leur.

Il va de soi que des études supérieures sont d’une grande aide également, surtout celles relatives à l’économie, au business, au management, etc. Tout simplement car l’entrepreneuriat se fait dans le milieu du business, et donc des connaissances acquises dans ce domaine permettront une bien meilleure gestion.

Les avantages de l’entrepreneuriat

Créer son propre business offre certains avantages, c’est pourquoi de plus en plus de potentiels entrepreneurs songent à sauter le pas.

Le côté entrepreneurial le plus apprécié est en général l'environnement de travail qui est fortement différent d’un travail plutôt classique. En étant entrepreneur, la vie au travail diffère notamment de ces façons :

  • la liberté
  • fini la routine
  • le challenge
  • aimer son boulot

La liberté

Un entrepreneur ne travaille pour personne d’autre que pour lui-même, c’est lui le boss. Les journées de travail se font telles qu’il le souhaite. Les objectifs commerciaux ou sociaux sont décidés selon ses envies, ainsi que la manière d'y arriver.

Fini la routine

L’entrepreneur ne connaît pas la routine, ses journées se différencient les unes des autres. La polyvalence est une obligation dans l’entrepreneuriat, car il faudra gérer le marketing mix, la comptabilité, l’innovation, etc.

Le challenge

En entrepreneuriat, on a la possibilité de faire une différence et de s’aventurer où on veut, de stimuler l’économie et l’emploi. C’est un défi constant qu’un entrepreneur doit avoir l’envie de relever.

Aimer son boulot

Le plus important sans doute, c'est que lorsque l'on est entrepreneur, on fait quelque chose de personnel. C'est un travail dans lequel on croit et que l'on veut réussir.

Faire de l'entrepreneuriat c'est être fier de son projet, et c'est seulement ainsi qu'un entrepreneur arrivera à faire face aux nombreux obstacles.

Les inconvénients de l’entrepreneuriat

Il va de soi que l’entrepreneuriat n’est pas que bonnes choses, sinon tout le monde le ferait. Être entrepreneur c’est accepter les inconvénients qui en résultent :

  • le risque
  • l'incertitude
  • la quantité de travail
  • le stress

Le risque

Un projet entrepreneurial représente une prise de risque, que ce soit le risque de l’inconnu ou financier, l’avenir n’est jamais certain, surtout au début.

Il y a aussi la prise de risque qu’un entrepreneur doit savoir gérer afin de pousser son entreprise vers le haut.

L’incertitude

Un entrepreneur ne pourra jamais lancer son projet en étant sûr de ce que l’avenir lui réserve. Il fait de son mieux pour assurer le succès, mais il n’est jamais assuré.

Cette incertitude, bien que excitante pour certain, est aussi source de stress pour d’autres.

La quantité de travail

Plus de liberté oui, mais à un prix ! En entrepreneuriat, on ne peut pas limiter son travail à 35 heures par semaine, le travail n’a jamais vraiment de fin.

Il faut donc accepter de mélanger vie personnelle et professionnelle, ou du moins faire des sacrifices au nom de l'entrepreneuriat.

Le stress

Le risque, l’incertitude, le travail sans fin, etc. Tout ça résulte en une pression importante sur l’entrepreneur, et donc un stress pas toujours facile à gérer.

Si l’on veut se lancer dans l’entrepreneuriat, il est donc crucial d’être capable de gérer son stress et son temps, et de relativiser. Car malgré l’excitement que peut offrir son propre projet commercial, il en résulte souvent des problèmes et des défis de taille.

Des conseils pour débuter en entrepreneuriat

Nous avons rassemblé quelques conseils d’autres entrepreneurs qui t’aideront à te faire une idée de la manière d’aborder l'entrepreneuriat.

Une start-up aura plus de chance de succès si elle offre une réelle solution à un réel problème. Les gens achètent la plupart du temps des produits/services qui les aideront à résoudre un problème dans leur vie. Si ton projet n’offre pas de réelle valeur, il a de grande chance d’échouer. Ici, un business plan sera très utile.

Il ne faut pas avoir peur de l’échec, aucun projet ne sera parfait tout le long et échouer fait partie de l’entrepreneuriat, c’est une bonne façon d’apprendre. Accepter la culture de l’échec (très répandue aux Etats-Unis) est le premier pas à faire dans le lancement d’un projet entrepreneurial.

Avoir confiance en soi et en son projet permet à un entrepreneur d’être plus efficace et de se développer rapidement. Savoir saisir les opportunités le plus vite possible est un avantage considérable face aux concurrents.

Choisis bien ton entourage, il t’aidera à atteindre ton objectif. Un entrepreneur a beaucoup de responsabilités, mais il ne doit pas forcément tout faire lui-même. Des collègues et des associés bien choisis et investis sont une aide précieuse dans tout projet d’entrepreneuriat.

Beaucoup d'entrepreneurs et de start-ups font appel à des business angels qui sont là pour investir dans votre projet en échange généralement de parts dans la compagnie.

Les différents types d’entrepreneuriat

Le terme entrepreneuriat reprend plusieurs types de projets entrepreneuriaux :

  • l'entrepreneuriat ex-nihilo
  • la reprise d'entreprise
  • l'intrapreneuriat
  • l'extrapreneuriat
  • l'entrepreneuriat par franchise
  • l'auto-entrepreneuriat
  • l'entrepreneuriat public
  • l'entrepreneuriat social

On les reprend en détails dans notre article de lexique sur l’entrepreneuriat.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp