Tous les articles

Portage salarial ou micro-entreprise : que choisir ?

Suivant la tendance du travail indépendant, la pratique du portage salarial se répand de plus en plus en France. Dans certains cas, elle constitue une alternative intéressante au statut de micro-entrepreneur.

Un entrepreneur se renseigne sur le portage salarial

Cependant, le portage salarial n’est pas accessible à tous. Pour prendre une décision réfléchie, il est important de considérer ses avantages et inconvénients ainsi que de bien comprendre les différences entre un micro-entrepreneur et un salarié porté.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une forme d’emploi hybride dans laquelle le travailleur dispose d’un statut qui relève à la fois du salariat et de l’entrepreneuriat.

Un salarié porté effectue une mission pour une entreprise cliente en étant salarié d’une société de portage.

Trois entités sont donc impliquées dans le portage salarial :

  • Le salarié porté, qui réalise la prestation de services et qui est employé par la société de portage
  • L’entreprise cliente qui est bénéficiaire de la prestation de service réalisée par le salarié porté
  • La société de portage qui embauche le salarié porté et lui reverse les honoraires qu’elle perçoit de l’entreprise cliente.

Le portage salarial implique une configuration triangulaire entre salarié porté, entreprise cliente et société de portage

Malgré son statut de salarié, le salarié porté est chargé de trouver ses missions et clients et de négocier prix et conditions de ses prestations.

Cependant, l’entreprise cliente paie la société de portage sous formes d’honoraires et non le salarié porté. La société de portage verse ensuite ces honoraires au salarié porté sous la forme d’un salaire, moins les commissions et cotisations sociales.

En terme de contrat, le salarié porté ne dispose pas non plus de contrat de travail le liant à l’entreprise cliente. À la place, le salarié porté détient un contrat de travail avec la société de portage, et la société de portage établit un contrat commercial de prestation de service avec l’entreprise cliente.

Différence entre portage salarial et micro-entreprise

La principale différence entre portage salarial et micro-entreprise réside dans le fait que contrairement au statut de micro-entrepreneur, le statut de salarié porté ne nécessite pas de création d’entreprise.

Si tu souhaites travailler de manière indépendante sans avoir à passer par les formalités administratives associées avec la mise en place et la gestion au quotidien d’une entreprise, alors le portage salarial peut s’avérer être un choix intéressant.

Le portage salarial te permet aussi de bénéficier des avantages et protections classiques destinées aux salariés, comme les congés payés, et l’affiliation au régime général de la sécurité sociale.

Par contre, il est important de savoir que l’option du portage salarial engendre des coûts supplémentaires. En effet, les entreprises de portage salarial prennent en général une commission pour leurs services.

De plus, le portage salarial n’est pas accessible à tous. Seuls certaines activités permettent de choisir cette option. Le portage salarial n’est disponible que pour les activités de service, comme le coaching on le consulting. Les activités commerciales et les professions réglementées ne peuvent pas opter pour le portage salarial.

Enfin, les prestations de service effectuées sous le portage salarial sont limitées dans le temps. Elles ne peuvent durer qu’au maximum 3 ans. Ce n’est pas le cas d’une relation entre un client et une micro-entreprise, qui n’a pas de date d’expiration.

Facturation, comptabilité et portage salarial

Puisque que le portage salarial n’implique pas la création d’une entreprise, le salarié porté est exempté des formalités de gestion d’entreprise comme la facturation et la comptabilité.

C’est la société de portage salarial qui facture l’entreprise cliente pour les prestations de service réalisées par le salarié porté.

Convention collective et portage salarial

Si le portage salarial a tout l’air d’être une option appropriée pour ton activité, alors tu seras rassuré de savoir qu’il existe une convention collective de branche des salariés en portage salarial.

Cette convention collective (IDCC 3219) définit les règles relatives à l’emploi de salariés portés. Elle peut être consultée gratuitement en ligne sur le site Legifrance du gouvernement.

Ta facturation très simplement Debitoor by SumUp